Comment déterminer la durée d’amortissement de votre installation solaire ?

Installer des panneaux solaires sur sa maison est une décision qui attire de plus en plus les propriétaires soucieux de l’environnement et désireux de réduire leurs factures d’électricité. Avant de se lancer dans un tel investissement, il est essentiel de connaître la durée d’amortissement de l’installation pour savoir si celle-ci sera rentable à long terme. Dans cet article, nous vous expliquons comment calculer cette durée et quelles sont les étapes à suivre.

Demander un devis

Identification des coûts initiaux et opérationnels de l’installation solaire

Pour établir le temps nécessaire à l’amortissement de votre système photovoltaïque, il est indispensable de prendre en compte les coûts associés à son installation et à son entretien. Voici les principaux éléments dont vous avez besoin :

  • Le coût d’achat et d’installation des panneaux solaires : cela comprend les prix des différents composants du système (panneaux, onduleurs, supports) ainsi que les frais de main-d’œuvre pour leur installation par un professionnel.
  • Les coûts d’exploitation et d’entretien : ceci inclus les dépenses annuelles relatives au nettoyage des panneaux, au remplacement ou à la réparation des équipements défectueux, ainsi qu’à l’assurance.
  • Les aides financières disponibles : de nombreux dispositifs existent pour aider les propriétaires de maison à financer leurs projets d’installation solaire, tels que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou les aides régionales et locales. Ils permettent de diminuer significativement les coûts initiaux et donc de réduire la durée d’amortissement.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Même si des calculateurs en ligne peuvent vous donner une première estimation de votre durée d’amortissement, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel spécialisé dans les installations solaires pour obtenir un chiffre précis. De plus, ils sauront analyser les contraintes spécifiques à votre situation (orientation, ombre, toiture inclinée ou plate) et pourront ajuster le calcul des coûts en conséquence.

À lire aussi  Revente d'électricité : combien rapportent 100 m2 de panneaux solaires ?

Demander un devis

Calculez votre production d’énergie solaire annuelle

Pour déterminer combien de kilowattheures (kWh) votre installation solaire sera capable de générer chaque année, vous devez prendre en compte divers facteurs :

  • L’irradiation solaire : cette mesure indique la quantité d’énergie solaire reçue par unité de surface (en kWh/m²). Elle varie selon la localisation géographique et l’inclinaison des panneaux solaires.
  • La performance des panneaux : exprimée en pourcentage, elle représente l’efficacité avec laquelle les panneaux convertissent la lumière du soleil en électricité.
  • Le rendement du système : il tient compte des pertes d’énergie dues à différents facteurs, tels que les ombrages ou la température des panneaux.

Avec ces informations, vous pourrez estimer la production annuelle de votre installation solaire et déterminer combien d’économies sur votre facture d’électricité elle pourra générer.

Demander un devis

Estimation de la durée d’amortissement : une simple formule mathématique

Maintenant que vous avez identifié les coûts initiaux et opérationnels de l’installation ainsi que votre production d’énergie solaire annuelle, il est temps de calculer la durée d’amortissement. Voici la formule à utiliser :

Durée d’amortissement = (Coût initial – Aides financières) / (Économies annuelles – Coûts opérationnels)

Divisez donc le coût total de l’installation (moins les aides reçues) par la différence entre les économies réalisées chaque année sur la facture d’électricité et les coûts d’entretien du système. Le résultat obtenu correspondra à la durée d’amortissement de votre installation solaire, exprimée en années.

Exemple concret

Imaginons que votre installation solaire présente les caractéristiques suivantes :

  • Coût initial, incluant les frais d’installation : 15 000 €
  • Aides financières obtenues : 4 500 €
  • Économies annuelles sur la facture d’électricité : 1 500 €
  • Coûts opérationnels et d’entretien : 100 €

Appliquons la formule :

Durée d’amortissement = (15 000 – 4 500) / (1 500 – 100)

Ce qui donne :

Durée d’amortissement = 10 500 / 1 400 = 7,5 ans

Demander un devis

Conclusion provisoire

Une durée d’amortissement plus courte correspond à une installation solaire plus rentable. Cependant, il est essentiel de garder à l’esprit que cette durée varie en fonction de nombreux paramètres spécifiques à chaque projet (localisation, type de panneaux, aides disponibles…). Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour obtenir une estimation précise et adaptée à votre situation.

Prix d'une installation solaire selon la surface de la maison :

À lire aussi  Panneaux solaires : à Montpellier, les propriétaires ont peur de ne pas obtenir leur installation avant l'hiver
Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.