Est-il obligatoire de tuber une cheminée pour installer un poêle à bois ?

Dans le contexte actuel où l'on cherche à optimiser les performances énergétiques des logements, les systèmes de au bois ont le vent en poupe. Parmi ces solutions de chauffage écologique et économique, l'utilisation d'un poêle à bois a su s'imposer dans les foyers et suscite l'intérêt des propriétaires de maison. Cependant, l'installation d'un tel système nécessite de prendre en compte plusieurs éléments, notamment en matière de incendie et de performance thermique. La question du tubage de la cheminée est alors souvent soulevée : est-il réellement obligatoire pour l'installation d'un poêle à bois ?

Demander un devis

Pourquoi tuber une cheminée ?

Avant tout, il convient de comprendre l'utilité du tubage d'une cheminée pour appréhender son caractère obligatoire ou non dans le cadre de l'installation d'un poêle à bois. Le tubage consiste à insérer un conduit métallique, généralement conçu en acier inoxydable, à l'intérieur du conduit de fumée maçonné préexistant. Ce système présente plusieurs intérêts :

  • Amélioration des performances thermiques : le fait de disposer d'un conduit parfaitement étanche et adapté à la taille du poêle permet d'optimiser le tirage et donc les performances énergétiques du système de chauffage.
  • Protection du conduit maçonné : le tubage protège la maçonnerie contre l'infiltration d'eau, les dépôts de suie et de goudron. Un conduit en bon état permettra un fonctionnement sans danger du poêle.
  • Sécurité accrue : le conduit métallique réduit les risques d'incendie liés à la formation de bistre et facilite l'intervention du ramoneur pour l'entretien du conduit.

Demander un devis

Quelle réglementation pour le tubage d'une cheminée ?

En France, aucune loi n'impose directement le tubage d'une cheminée lors de l'installation d'un poêle à bois. Toutefois, il existe des documents officiels tels que le Document Technique Unifié (DTU) qui encadrent les travaux relatifs aux conduits de fumée. Le DTU 24.1 en particulier, mentionne que l'étanchéité du conduit doit être vérifiée avant sa mise en service ou après une réparation.

D'autre part, les compagnies d' sont généralement très attentives au respect des normes de sécurité concernant les systèmes de chauffage et de conduits de fumée. Si le conduit n'est pas tubé et qu'un sinistre survient, la prise en charge par l'assurance peut être remise en cause. Il est donc fortement conseillé de se tourner vers un professionnel pour obtenir une réponse fiable et adaptée à la situation spécifique de votre logement.

Demander un devis

Tubage obligatoire ou non : plusieurs critères à prendre en compte

Le caractère obligatoire du tubage d'une cheminée pour un poêle à bois dépend de plusieurs éléments :

1. L'état du conduit maçonné

Un conduit en bon état, parfaitement étanche et aux dimensions adaptées à la taille du poêle ne nécessite pas forcément de tubage. Cependant, il est important de vérifier régulièrement l'ensemble des critères énumérés précédemment et de solliciter l'avis d'un professionnel qui saura détecter d'éventuelles anomalies ou non-conformités dans le conduit de fumée.

2. La conception du poêle

Tous les poêles à bois ne sont pas conçus de la même façon et certains modèles peuvent générer une température des fumées très élevée. Dans ce cas, le risque d'incendie lié au bistre est plus important et l'utilisation d'un conduit métallique adapté devient indispensable.

3. Le type de combustible utilisé

Les essences de bois utilisées comme combustible peuvent engendrer une plus ou moins grande quantité de suie et de goudron lors de leur combustion. Ces dépôts vont alors influer sur l'encrassement du conduit si celui-ci n'est pas protégé par un conduit métallique.

Demander un devis

Conseils pour bien choisir son tubage de cheminée

Pour garantir un fonctionnement optimal et sécurisé de votre poêle à bois, plusieurs conseils peuvent être suivis en matière de tubage :

  1. Se référer aux informations fournies par le fabricant concernant les dimensions et spécificités du tubage adapté au poêle.
  2. Vérifier la qualité du conduit métallique : privilégier un matériau résistant à la corrosion, à l'abrasion et supportant bien les hautes températures.
  3. Faire appel à un professionnel qualifié pour la pose du tubage afin d'assurer une installation conforme au DTU et aux normes de sécurité.
  4. Souscrire une assurance habitation mentionnant la présence d'un poêle à bois, celle-ci garantissant une couverture en cas de sinistre lié au chauffage au bois.

Demander un devis

En définitive, si aucune réglementation n'impose directement le tubage d'une cheminée pour l'installation d'un poêle à bois, cette pratique est fortement recommandée dès lors que des doutes subsistent sur la performance et la sécurité du conduit maçonné. Il convient donc de ne pas hésiter à se tourner vers un spécialiste pour une évaluation précise des besoins et un accompagnement tout au long des travaux.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !
Un simple like ou partage peut faire des merveilles pour la visibilité de cet article. Vous êtes notre moteur, merci de nous soutenir !
4.5/5 - (2 votes)

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.