Passoire thermique : murs, combles, quoi isoler en premier pour une meilleure efficacité

Dans notre quête d'améliorer les performances énergétiques de nos logements et de réduire notre facture de , il est parfois difficile de déterminer quel élément doit être isolé en priorité sans se ruiner. Cet article s'adresse principalement aux propriétaires qui disposent d'un budget limité et souhaitent améliorer l' thermique étape par étape. Toutefois, il convient de rappeler que pour obtenir un diagnostic précis, il est recommandé de consulter un professionnel.

Demander un devis

Priorité 1 : Les combles ou la toiture

La toiture représente le principal point de déperdition thermique d'une habitation. En effet, entre 25 et 35% des pertes de chaleur s'effectuent par ce biais. Il est donc primordial de commencer par isoler les combles ou la toiture afin d'améliorer significativement l'efficacité énergétique du logement.

L'isolation des combles perdus

Les combles perdus sont généralement moins coûteux à isoler que les autres parties de la maison. De plus, cette opération offre un rendement rapide sur l'investissement réalisé. Voici quelques méthodes utilisées pour isoler les combles perdus :

  • Le soufflage de laine minérale, généralement en laine de roche ou en laine de verre, qui va permettre d'obtenir une isolation homogène et performante.
  • La pose de panneaux isolants rigides, entre les chevrons ou directement sur le plancher des combles.

L'isolation des combles aménagés

Si vous souhaitez aménager vos combles, il sera nécessaire de prévoir l'isolation thermique en même temps. Le choix de la méthode d'isolation dépendra de la configuration de vos combles :

  • Pose de panneaux sandwichs, composés d'un isolant et d'une plaque de parement, fixés directement au niveau de la charpente.
  • Utilisation d'isolants en rouleaux ou en flocons à dérouler entre les chevrons, recouverts éventuellement par un habillage pour protéger l'isolant.

Demander un devis

Priorité 2 : Les murs extérieurs

Les pertes de chaleur par les murs représentent environ 15 à 25% du total des pertes thermiques d'un logement. L'isolation des murs est donc un investissement judicieux pour économiser rapidement sur sa consommation énergétique.

L'isolation par l'intérieur avec doublage

Ce type d'isolation consiste à ajouter un matériau isolant, généralement sous forme de panneaux, sur les murs intérieurs du logement. Cette solution est la moins coûteuse mais elle peut entraîner une légère réduction de la surface habitable.

L'isolation par l'extérieur

L'isolation par l'extérieur est plus efficace que l'isolation par l'intérieur et permet de conserver la surface habitable. Toutefois, cette méthode est également plus coûteuse en termes d'investissement. Elle convient particulièrement aux propriétaires qui souhaitent procéder à un ravalement de façade, car elle peut être réalisée simultanément.

Demander un devis

Priorité 3 : Les fenêtres

Les déperditions thermiques engendrées par les fenêtres peuvent représenter entre 10 et 20% des pertes totales d'énergie d'un logement. Le remplacement des fenêtres n'est pas une priorité absolue, mais il est important pour améliorer l'isolation globale du logement, notamment si vos fenêtres sont vétustes ou en simple vitrage.

Fenêtres à double vitrage

Le double vitrage offre une isolation renforcée par rapport au simple vitrage, grâce à la présence d'une couche intermédiaire d'air ou de gaz inerte (argon ou krypton). Investir dans des fenêtres à double vitrage permet ainsi de réduire notablement les déperditions thermiques et les nuisances sonores.

Fenêtres à triple vitrage

Le triple vitrage résiste encore mieux aux déperditions énergétiques que le doublogue grâce à sa troisième épaisseur de verre. Il est toutefois moins courant et plus cher, mais adapté dans des zones aux conditions météorologiques particulièrement rigoureuses.

Demander un devis

Priorité 4 : Les planchers bas et les ponts thermiques

Les pertes de chaleur par les planchers bas représentent environ 10 % du total des déperditions thermiques. L'isolation des planchers bas passe souvent par l'ajout d'un isolant thermique sur la dalle en béton ou sous le revêtement.

Isoler les ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des points de faiblesse qui traversent l'isolant pour créer un passage direct entre deux éléments séparés. Ils peuvent engendrer jusqu'à 15 % des pertes totales d'énergie dans un logement mal isolé. Le traitement des ponts thermiques se fait généralement lors de l'isolation des murs extérieurs ou intérieurs.

Demander un devis

L'importance d'une isolation complète

Bien que certaines parties jouent un rôle prépondérant dans les pertes d'énergie, il ne faut pas négliger d'autres compacités telles que les portes ou les garages attenants à l'habitation. Une isolation optimale ne peut être atteinte qu'en prenant toutes ces spécificités en compte. Pour obtenir une analyse précise de votre situation individuelle, n'hésitez pas à consulter un professionnel qui pourra réaliser un diagnostic énergétique complet et vous apporter conseils personnalisés.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.