Ma Prive Renov : de gros changements à prévoir en 2024

Un vent de renouveau souffle sur le secteur de la rénovation énergétique en France. Ma Prime Rénov’, dispositif phare pour aider les ménages dans leur quête d’efficacité énergétique, prend du muscle en 2024 avec de nouveaux fonds, un accompagnement personnalisé et des objectifs plus ambitieux. Les ménages, notamment les plus modestes, sont désormais mieux armés pour combattre la précarité énergétique et contribuer à l’édification d’un futur plus durable.

Des fonds supplémentaires pour une action renforcée

À partir de 2024, Ma Prime Rénov’ sera gonflée d’une enveloppe supplémentaire de 300 millions d’euros. Ce coup de pouce financier vise principalement les ménages aux revenus modestes désireux de s’engager dans des travaux de rénovation énergétique. Depuis son lancement en 2020, ce dispositif a déjà permis d’accompagner plus de 1,5 million de ménages français, représentant un investissement de plus de 5,6 milliards d’euros.

Accompagnement personnalisé : une étape clé

À partir de 2024, les bénéficiaires de Ma Prime Rénov’ devront s’adjoindre les services d’un accompagnateur professionnel certifié via « MonAccompagnateurRénov’ ». Cet accompagnement sera gratuit pour les ménages très modestes et un montant de référence revu à la hausse à 2 000 euros (contre 1 200 euros auparavant) sera disponible pour les autres ménages.

À lire aussi  Frappé par la hausse de la taxe foncière ? L'injustice qui scandalise la France : “J’ai reçu ma taxe foncière et j’ai eu les larmes aux yeux.”

Deux piliers pour une efficacité optimisée

Ma Prime Rénov’ se déclinera autour de deux axes principaux à partir de 2024 :

Pilier performance

Ce pilier ambitionne de financer les rénovations d’ampleur. L’objectif est audacieux : passer de 90 000 rénovations d’ampleur actuellement à 200 000 en 2024. Cela se fera tout en limitant le reste à charge pour les ménages, en particulier les plus modestes.

Pilier efficacité

Le second pilier, axé sur l’efficacité, maintiendra le soutien financier de Ma Prime Rénov’ pour les remplacements de chaudières et les travaux de moindre envergure. L’accent sera mis sur le remplacement des chaudières fossiles par des solutions décarbonées, comme le recours à la chaleur renouvelable, l’électricité et le biogaz.

En route vers un avenir plus vert

Ces évolutions de Ma Prime Rénov’ marquent une étape significative dans la lutte contre le réchauffement climatique et la précarité énergétique. En soutenant de manière plus robuste les ménages dans leur transition énergétique, le gouvernement affiche clairement sa volonté de bâtir un avenir plus vert et durable pour tous.

Les barèmes précis et l’enveloppe budgétaire dédiée à Ma Prime Rénov’ pour 2024 seront annoncés prochainement dans le cadre du Projet de loi de finances 2024.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.