Est-il possible de combiner une pompe à chaleur avec un plancher chauffant ?

Nous allons aborder dans cet article une question souvent posée par les propriétaires de maison souhaitant améliorer leur confort thermique tout en faisant des économies d’énergie : “Est-il possible de combiner une pompe à chaleur avec un plancher chauffant ?”. Nous vous donnerons ici quelques éléments de réponse, toutefois il est fortement recommandé de contacter un professionnel afin d’obtenir une réponse précise et adaptée à votre situation.

Demandez vos devis

Pour commencer, qu’est-ce qu’une pompe à chaleur et comment fonctionne-t-elle ?

Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif permettant de transférer la chaleur présente dans l’environnement (air, eau ou sol) vers l’intérieur d’un bâtiment. Cette méthode permet de produire de la chaleur en consommant peu d’électricité. Le principe de fonctionnement de la PAC repose sur le cycle frigorifique : les calories contenues dans la source chaude sont absorbées par un fluide frigorigène qui se transforme en gaz puis comprimé pour augmenter sa température avant d’être évacué vers l’émetteur qui va réchauffer l’intérieur de l’habitation.

Le plancher chauffant : un système de chauffage homogène et confortable

Le plancher chauffant consiste à installer sous le revêtement de sol des tubes dans lesquels circule de l’eau chaude. La chaleur distribuée par ces tubes se diffuse lentement par rayonnement et convection, offrant ainsi une diffusion très homogène de la chaleur dans les pièces de l’habitat. Les planchers chauffants sont particulièrement appréciés pour leur confort thermique et leur discrétion.

Demandez vos devis

La compatibilité entre pompe à chaleur et plancher chauffant

Maintenant que nous avons présenté les deux dispositifs, intéressons-nous à leur compatibilité :

  1. Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau : Ces deux types de PAC sont parfaitement compatibles avec un plancher chauffant. En effet, l’eau chaude produite par la PAC est directement utilisée pour alimenter le circuit de plancher chauffant.
  2. Pompe à chaleur air/air : En revanche, ce type de PAC ne peut être associé à un plancher chauffant puisqu’il produit de l’air chaud et non de l’eau chaude. Toutefois, il existe des solutions alternatives telles que les ventilo-convecteurs, qui permettent de diffuser la chaleur produite par une PAC air/air au sol.

Il est donc tout à fait possible de combiner une pompe à chaleur avec un plancher chauffant, notamment pour les pompes à chaleur air/eau et eau/eau, assurant ainsi un chauffage économique et performant de votre habitat.

Les avantages de cette association :

  • Baisse de consommation énergétique : L’utilisation d’une pompe à chaleur en complément d’un plancher chauffant permet de réduire considérablement sa consommation énergétique grâce à la performance du cycle frigorifique et au rendement des deux systèmes.
  • Confort thermique optimisé : Le duo PAC/plancher chauffant offre une qualité de chauffage incomparable, avec une diffusion homogène et agréable de la chaleur. De plus, la température de l’eau circulant dans le plancher chauffant peut être ajustée en fonction des besoins, offrant une flexibilité maximale pour adapter le confort selon les préférences de chacun.
  • Solution écologique : Associer une pompe à chaleur à un plancher chauffant est également une solution respectueuse de l’environnement car elle limite les émissions de gaz à effet de serre et repose sur des sources d’énergie renouvelables (air, eau ou sol).
À lire aussi  Pompe à chaleur : quelle est la puissance nécessaire pour fonctionner efficacement dans une maison de 100m2

Demandez vos devis

Comment bien choisir sa pompe à chaleur pour un plancher chauffant ?

Afin que cette association soit performante et corresponde aux attentes des utilisateurs, il est important de bien choisir sa pompe à chaleur et son plancher chauffant en tenant compte de plusieurs critères tels que :

  1. La puissance de la pompe à chaleur : Il faut choisir une PAC adaptée à la surface à chauffer et au niveau d’isolation du bâtiment. Une étude thermique doit être réalisée par un professionnel pour déterminer la puissance adéquate.
  2. La température de l’eau produite par la PAC : Pour qu’un plancher chauffant fonctionne de manière optimale, l’eau qui circule dans les tubes doit être à une température comprise entre 30 et 35°C. Il est donc nécessaire de choisir un modèle de pompe à chaleur capable de produire de l’eau chaude à cette température.
  3. Le dimensionnement du plancher chauffant : Pour garantir la performance du système PAC/plancher chauffant, il est essentiel que le plancher chauffant soit bien dimensionné par rapport aux besoins de l’habitation.
  4. Les contraintes du terrain : Pour les pompes à chaleur géothermiques (sol/eau ou sol/sol), il faut tenir compte des caractéristiques du sol et de la disponibilité d’espace pour réaliser les forages ou poser les capteurs.

Pour obtenir une réponse fiable et des conseils adaptés à votre situation spécifique, il est préférable de consulter un professionnel qui saura étudier votre projet.

À lire aussi  Le COP d'une pompe à chaleur ? Cette erreur que font 90% des propriétaires peut vous coûter très cher

Demandez vos devis

Subventions et aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur avec un plancher chauffant

Plusieurs dispositifs d’aides financières sont disponibles en France pour encourager la transition énergétique et faciliter l’adoption de solutions performantes telles que la combinaison pompe à chaleur/plancher chauffant. Parmi ces aides on peut citer :

  • MaPrimeRénov’ : Cette prime attribuée par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) permet de financer une partie des travaux d’installation d’une PAC avec un plancher chauffant, sous réserve de respecter certaines conditions d’éligibilité.
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses liées à l’achat et à l’installation d’une PAC avec un plancher chauffant, en fonction des revenus.
  • Les aides locales : Certaines collectivités territoriales proposent également des subventions pour soutenir les projets relatifs aux énergies renouvelables et à l’amélioration du confort thermique dans l’habitat.

Demandez vos devis

Pour savoir si vous êtes éligible à ces aides et obtenir des informations sur leur montant et les démarches à effectuer, pensez à solliciter un conseiller spécialisé tel qu’un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.