Travaux : Comment installer une VMC dans une maison à étage ?

Une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) est un système de ventilation indispensable pour assurer la qualité de l’air intérieur de votre logement, particulièrement si vous avez une maison à étage. Cet article s’adresse aux propriétaires de maisons qui souhaitent connaître les étapes clés pour installer une VMC dans leur habitation à étage. Pour une réponse fiable ou des conseils personnalisés, le mieux est de demander l’avis d’un professionnel en ventilation.

Demander un devis

Pourquoi installer une VMC dans une maison à étage ?

La présence d’une VMC permet d’évacuer l’air vicié et l’humidité générés par les activités quotidiennes de la vie à l’intérieur de la maison. Elle assure ainsi le confort thermique et hygrométrique de ses occupants. Une bonne ventilation est essentielle pour prévenir les problèmes liés à la condensation, comme la moisissure ou les pathologies respiratoires.

Les types de VMC

Il existe principalement deux types de VMC :

  • La VMC simple flux : elle aspire l’air vicié dans les pièces humides (cuisine, salle de bains, WC) et rejette cet air vers l’extérieur. L’air neuf pénètre alors dans les autres pièces par les entrées d’air situées sur les fenêtres.
  • La VMC double flux : ce système récupère la chaleur de l’air extrait et réchauffe l’air neuf entrant dans les pièces à vivre. Il permet ainsi de réaliser des économies d’énergie en limitant le besoin de chauffage.

Dans cet article, nous allons aborder l’installation d’une VMC simple flux, qui est la plus courante et la moins coûteuse.

Étapes pour installer une VMC dans une maison à étage

1. Choisir l’emplacement du groupe motoventilateur

Le groupe motoventilateur ou moteur de la VMC doit être installé dans un espace suffisamment ventilé, non visible et éloigné des chambres afin de limiter les nuisances sonores. On privilégiera souvent les combles.

À lire aussi  Économies d'énergie : Combien faut-il de panneaux solaires pour alimenter une climatisation réversible ?

2. Positionner les bouches d’extraction et les entrées d’air

Les bouches d’extraction sont généralement placées dans les pièces humides comme la cuisine, salle de bain et WC. Les entrées d’air doivent quant à elles être positionnées sur les fenêtres des pièces sèches (chambres, séjour).

3. Tracer les passages de gaines

Pour relier les bouches d’extraction et les entrées d’air au moteur, il est nécessaire d’utiliser des gaines souples ou rigides. Il faudra donc tracer les passages de ces gaines en prenant soin d’éviter les obstacles tels que les poutres et les conduits de fumée.

4. Percer des trous pour les bouches d’extraction et les entrées d’air

Pour insérer les bouches d’extraction, il faut percer un trou aux endroits préalablement définis. Il en va de même pour les entrées d’air sur les fenêtres.

5. Installer le caisson et fixer les gaines

Une fois les passages de gaines tracés et les trous percés, on peut installer le caisson motoventilateur dans les combles ou l’espace choisi. Les gaines doivent être raccordées au caisson et fixées de manière à garantir l’étanchéité du système.

6. Poser les bouches d’extraction et les entrées d’air

Les bouches d’extraction sont ensuite posées et reliées aux gaines correspondantes. Les entrées d’air sont quant à elles installées sur les fenêtres des pièces sèches.

7. Brancher la VMC à l’alimentation électrique

Pour terminer, le moteur doit être branché à une alimentation électrique protégée par un disjoncteur différentiel de 30mA, conforme aux normes électriques en vigueur (norme NF C15-100).

Entretien et maintenance de la VMC

Une fois votre VMC installée, il est important de procéder régulièrement à son entretien. Les filtres doivent être nettoyés ou remplacés au moins une fois par an, et les gaines doivent être vérifiées pour s’assurer de leur bon état. Enfin, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour contrôler et régler le débit d’air tous les trois ans environ.

À lire aussi  Isolation des combles : les travaux indispensables pour de grosses économies de chauffage cet hiver

Demander un devis

L’installation d’une VMC dans une maison à étage peut sembler complexe, mais en suivant ces différentes étapes, vous améliorerez nettement la qualité de l’air intérieur de votre habitation. Il reste néanmoins plus sécurisant de consulter un professionnel pour obtenir des conseils personnalisés et adaptés à votre situation.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.

Laisser un commentaire