Grève 31 Janvier 2023 : vers une mobilisation d’ampleur historique

La grève générale du 31 janvier 2023 sera massive, avec des perturbations prévues dans plusieurs secteurs clés tels que les transports, l'éducation et l'énergie. La grève a été appelée par les quatre syndicats représentatifs de la SNCF, avec la CGT Cheminots et SUD-Rail incitant les cheminots à “agir massivement par la grève”. Le trafic ferroviaire sera impacté et les prévisions seront communiquées 48 heures avant par la SNCF.

Après la déclaration de la première ministre Elizabeth Borne ce dimanche sur Franceinfo, le niveau d'énervement des manifestants semble s'aggraver. La première ministre a déclaré que “l'âge de départ à la à 64 ans n'est plus négociable”. Ce message clair envoie un message aux opposants qui défileront mardi 31 janvier, se sentant dépourvus de dialogue et de pouvoir de négociation.

Mise à jour de la publication sur les perturbations à prévoir pour la grève du 31 Janvier 2023

Les transports fortement perturbés

Dans le secteur des transports, les perturbations sont attendues dans les trains, les aéroports et les métros. La SNCF a appelé les quatre syndicats représentatifs à la grève unitaire, ce qui pourrait entraîner des perturbations importantes dans le trafic ferroviaire. L'USACcgt, un syndicat important de l'aviation civile, a également appelé les personnels de l'aviation civile à se mettre en grève, ce qui pourrait affecter le trafic aérien. La DGAC devrait communiquer sur l'impact éventuel de cette grève sur le trafic aérien dimanche. Les perturbations pourraient également être ressenties dans les métros de certaines grandes villes. Il est conseillé aux voyageurs de vérifier les horaires de leur transport avant de se déplacer.

Un secteur aérien perturbé

Dans le secteur aérien, l'USACcgt, un syndicat important de l'aviation civile, a décidé de se mettre en grève et appelle tout le personnel de l'aviation civile à en faire de même. La DGAC devrait communiquer sur l'impact de la grève sur le trafic aérien d'ici dimanche. Dans l'éducation, les fédérations syndicales appellent les personnels à amplifier la grève pour obtenir le retrait de la réforme. SUD Éducation appelle même à une grève reconductible à partir du 31 janvier.

Le secteur de l'énergie

Dans l'énergie, les syndicats ont appelé à la grève avec des perturbations possibles dans la distribution d'électricité et de gaz. Les travailleurs des remontées mécaniques se joindront également à la grève, avec des perturbations possibles dans les stations de ski. La grève du 31 janvier est organisée en réponse à la réforme des retraites qui est largement décriée par les syndicats pour ses conséquences néfastes sur les travailleurs les plus fragiles et les plus précaires. Les mouvements de grève et de manifestation des 19 et 26 janvier ont rassemblé des milliers de personnes dans tout le pays.

L'éducation nationale se joint à la contestation

Dans le secteur de l'éducation, l'appel à la grève est également massif. Les fédérations syndicales de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche ont appelé les personnels à amplifier la grève le 31 janvier pour obtenir le retrait de la réforme des retraites. Le 19 janvier dernier, selon le ministère de l'Éducation, plus de 40% des enseignants étaient en grève dans le primaire et dans le secondaire. SUD Éducation appelle même à une “grève reconductible à partir du 31 janvier”. Les perturbations sont donc attendues dans le secteur de l'éducation et pourraient avoir un impact sur les élèves et les parents. Il est fort probable que les cours soient perturbés dans de nombreuses écoles le 31 janvier.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.