ETF Bitcoin accepté : la fausse annonce de la SEC suite au piratage de son compte X (Twitter)

Le monde de la -monnaie a été secoué par une annonce choc, qui s'est avérée être une fausse alerte. L'agence américaine de régulation des marchés financiers, la Securities and Exchange Commission (SEC), a été victime d'un piratage informatique menant à une annonce trompeuse sur l'acceptation d'un ETF . Ce “piratage” (ou manipulation volontaire de marché) a provoqué une onde de choc sur les marchés, révélant la fragilité des systèmes d'information même au sein des institutions les plus sécurisées.

Prix du BTC suite à la fausse annonce de la SEC sur la validation des ETF Bitcoin

Une fausse déclaration aux répercussions immédiates

Le mardi dernier, un tweet provenant du compte officiel de la SEC a affirmé, à tort, l'approbation du premier fonds négocié en bourse (ETF) pour le Bitcoin. Cette annonce a immédiatement entraîné une hausse spectaculaire du prix du Bitcoin, avant que la SEC ne démente l'information, affirmant que son compte avait été compromis. En effet, peu après cette annonce, le prix du Bitcoin a chuté, annulant les gains précédemment enregistrés.

“Le compte @SECGov X/Twitter de la SEC a été compromis. Le tweet non autorisé concernant les ETF Bitcoin n'a pas été publié par la SEC ou son personnel”, a déclaré un porte-parole de la SEC.

Mise à jour à 07h07 :

@BitcoinCouteau : X confirme qu'un individu non identifié à obtenu le contrôle d'un numéro de téléphone associé au compte @SECGov par l'intermédiaire d'un tiers. L'authentification à deux facteurs n'était pas activée sur le compte au moment où le compte a été compromis.

Une enquête en cours et des questions sans réponses

La SEC a ensuite clarifié que son compte avait été accédé de manière non autorisée, et que toutes les actions frauduleuses avaient été rapidement stoppées. Cette intrusion a soulevé de nombreuses interrogations quant à la des systèmes d'information de la SEC et a incité des appels à une enquête approfondie.

Le sénateur Bill Hagerty a exigé des comptes, soulignant que tout comme la SEC demanderait des comptes à une entreprise publique pour une telle erreur influant sur le marché, le Congrès a besoin de réponses sur ce qui s'est passé. “C'est inacceptable”, a-t-il écrit sur X.

Parallèlement, le président de la SEC, Gary Gensler, a confirmé sur X que l'agence “n'a pas approuvé la cotation et le de produits négociés en bourse Bitcoin au comptant”. Cet incident a mis en lumière la vulnérabilité des comptes officiels et la rapidité avec laquelle les informations peuvent influencer les marchés, en particulier dans le secteur volatile de la cryptomonnaie.

Des conséquences et des leçons à tirer

Cette mésaventure soulève des questions cruciales sur la sécurité informatique au sein des institutions gouvernementales. Elle met également en évidence l'impact des et des informations numériques sur les marchés financiers, en particulier dans le domaine des cryptomonnaies où les investisseurs réagissent rapidement aux nouvelles. La SEC a promis de travailler avec les forces de l'ordre et ses partenaires gouvernementaux pour enquêter sur cette affaire et déterminer les étapes appropriées à suivre concernant l'accès non autorisé et toute inconduite liée.

En conclusion, cet incident met en lumière la nécessité pour les institutions financières et régulatrices de renforcer la sécurité de leurs systèmes d'information et de communication. Il souligne également l'importance pour les investisseurs en crypto-monnaies de rester vigilants face aux informations circulant sur les réseaux sociaux.

Investir dans Bitcoin avec le wallet xPortal (MultiversX)

Tags associés : Bitcoin, ETF, SEC, piratage, cryptomonnaie, sécurité informatique, marchés financiers, régulation, Gary Gensler, investissements.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Vulcoin

Entrepreneur passionné de blockchain et de crypto-monnaies, avec un engouement particulier pour MultiversX qui, à mon sens, redéfinit les possibilités de l’écosystème. Fort d’une solide expérience dans le business en ligne, je considère l’intelligence artificielle comme un allié révolutionnaire. À travers mes articles, je partage mon expertise et mes insights sur l’intersection de ces technologies puissantes.