1. »
  2. Économie
  3. »
  4. EDF perd 5,3 milliards d’euros alors que Total explose

EDF perd 5,3 milliards d’euros alors que Total explose

L’année 2022 commence par un véritable cauchemar pour EDF. En effet, c’est la première fois depuis son histoire qu’elle a perdu autant d’argent : 5,3 milliards d’euros au 1er trimestre.

Cela démontre clairement qu’il y a un problème au niveau de la production nucléaire française. Ajoutant à cela, le bouclier tarifaire qui a été établi par l’État.

Quelle est la cause de cette perte d’argent spectaculaire ?

Quelque temps après le lancement du processus de nationalisation de l’énergie, l’État français fait part d’une perte de 5,3 milliards d’euros lors du premier semestre. Une perte très conséquente due à la mise à l’arrêt de près de 12 réacteurs sur 57.

Cela a été fait à cause de problèmes de corrosion qui ont été constatés. Celle-ci a probablement été provoquée par l’humidité et les réactions électrochimiques. 18 autres ont aussi été désactivés, car ils devaient être vérifiés en maintenance.

Et bien sûr, le fait que l’État les ait mis à contribution pour maîtriser la facture de la population française n’a rien arrangé. En effet, EDF a été obligée de vendre plus bas l’électricité à ses concurrents. Pourtant, il doit l’acheter à un prix élevé, étant donné que le marché l’est depuis la guerre en Ukraine et l’arrêt des réacteurs.

Et bien sûr qui paie la facture ? Les français…

A lire aussi : Pass énergétique, ou comment habituer les français à être tracés

Une perte bénéfique à d’autres

Le géant pétro-gazier Total, lui, n’a de son côté pas à se plaindre. En effet, le groupe a fait un bénéfice de 5,7 milliards de dollars pendant le 2ème trimestre. Pourquoi ? Tout simplement, grâce aux cours des hydrocarbures. Tout au long de l’année, Total va probablement doubler ses bénéfices étant donné que le prix du pétrole et du gaz est en hausse.

Tout cela malgré la provision de 3,5 milliards de dollars. Celle-ci est issue des conséquences des sanctions internationales à son encontre. Et si vous craignez que cela ait un impact sur les taxes, rassurez-vous ! Total a prévu une remise de 20 centimes par litre de carburant, à la pompe. Cette décision sera effective en France, à partir du mois de septembre.

Notez cette publication