Installer une pompe à chaleur dans votre maison secondaire : à quelles aides avez-vous droit ?

Même si l'écologie est au cœur des préoccupations de chacun, la transition énergétique a un coût. Pour les propriétaires souhaitant opter pour une alternative plus respectueuse de l'environnement, la question des aides financières se pose souvent. Mais qu'en est-il pour ceux qui souhaitent rendre leur maison secondaire plus verte ? Examinons les dispositifs disponibles.

Demander un devis

Le remplacement des chaudières au fioul : une nouvelle règlementation

Depuis le 1er juillet 2022, une réglementation plus stricte a bouleversé le monde de la . Remplacer une chaudière au fioul par un modèle similaire est désormais interdit. Les propriétaires doivent ainsi se réorienter vers des alternatives plus écologiques, comme les pompes à chaleur ou les poêles à granulés. Heureusement, de nombreux systèmes existent pour répondre à ces nouvelles exigences, allant de la chaudière à gaz aux systèmes solaires thermiques. Et si votre chaudière actuelle fonctionne encore, rien ne vous oblige à la remplacer immédiatement.

Demander un devis

Les aides financières : pas toujours pour les résidences secondaires

« J'ai hérité d'une maison de mes parents, considérée comme résidence secondaire. Actuellement chauffée au fioul, je songe sérieusement à la moderniser. Ai-je droit à une aide pour une nouvelle chaudière à gaz ou une ? », interroge Christine, résidente de .

Mauvaise nouvelle pour Christine et d'autres dans sa situation. Les résidences secondaires ne bénéficient pas de la majorité des aides dédiées à la rénovation énergétique.

L'une des principales aides, “MaPrimeRénov“, est strictement réservée aux résidences principales et aux biens en location. Une précision apportée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Cela étant dit, tout n'est pas perdu. Le dispositif Certificat d'économie d'énergie (CEE) reste une option pour les propriétaires de résidences secondaires. Cette aide, offerte par les fournisseurs d'énergie, vise à financer, en partie ou en totalité, les travaux d'économie d'énergie des particuliers. Selon service-public.fr, ce dispositif est accessible pour les propriétaires ou locataires de logements de plus de deux ans, qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire. L'avantage est proportionnel aux économies d'énergie réalisées et aux revenus du demandeur, se traduisant par une prime, un bon d'achat ou des réductions.

Pour en bénéficier, une procédure spécifique est à suivre, disponible sur le site de l'administration française.

Demander un devis

Au-delà du CEE : les initiatives locales

Certaines collectivités ne se limitent pas aux résidences principales dans leur effort pour promouvoir la rénovation énergétique. En effet, quelques départements ou communautés d'agglomération proposent des aides pour les résidences secondaires. Il est donc recommandé de consulter les dispositifs locaux, qui peuvent varier considérablement d'une région à l'autre.

Conclusion : La transition énergétique, bien que bénéfique pour l'environnement, représente un coût pour les propriétaires. Les aides disponibles sont une aubaine, mais il est vital de bien s'informer sur leur applicabilité, surtout pour les résidences secondaires.

Demander un devis

Tags associés : pompe à chaleur, maison secondaire, aides financières, rénovation énergétique, CEE, MaPrimeRénov, chaudière au fioul, Anah, transition énergétique.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.