Rénovation d’intérieur : les travaux à privilégier pour améliorer son DPE !

Améliorer le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de son logement est aujourd’hui une préoccupation majeure. Pour les propriétaires, cela représente un avantage certain en matière d’économie d’énergie et de valorisation immobilière. Dans cet article, nous mettons en avant les principaux travaux de rénovation d’intérieur qui permettent d’améliorer significativement le DPE d’une habitation. Nous rappelons toutefois que pour une réponse fiable et des conseils personnalisés, il est préférable de consulter un professionnel du secteur.

Demandez vos devis

1. Isolation thermique : un levier incontournable pour améliorer son DPE

Une isolation optimisée est la clé pour réduire les dépenses énergétiques. En effet, 30% des pertes de chaleur dans une maison proviennent généralement d’une mauvaise isolation des murs et combles. Il est donc crucial de réaliser des travaux d’isolation afin de diminuer sa consommation d’énergie et augmenter son confort thermique.

Isolation des murs et façades

  • L’isolation par l’extérieur (ITE) : cette solution consiste à poser un nouvel isolant sur les façades, puis à recouvrir le tout d’un nouveau revêtement protecteur. L’ITE assure une meilleure efficacité énergétique, sans réduire l’espace intérieur.
  • L’isolation par l’intérieur (ITI) : elle se réalise en appliquant un isolant sur les murs intérieurs du logement. Cette technique offre une isolation rapide et moins coûteuse que l’ITE, mais impose des travaux importants à l’intérieur de la maison.

Isolation des combles et toitures

  • L’isolation des combles perdus : consiste à isoler des espaces non habitables situés sous les toits. Les matériaux les plus couramment utilisés sont la ouate de cellulose, la fibre de bois ou la laine minérale.
  • L’isolation des combles aménageables : permet de rendre ces espaces habitables tout en améliorant leur performance énergétique. Elle peut être réalisée entre les solives (isolation des rampants) ou au niveau du plancher (isolation des sols).

Il est également recommandé de surveiller les plafonds et les planchers bas pour éviter toute déperdition d’énergie supplémentaire.

Demandez vos devis

2. Le remplacement des fenêtres et vitrages pour optimiser son DPE

Les fenêtres jouent un rôle crucial dans le bilan énergétique d’une habitation. Un vitrage peu performant entraîne des pertes énergétiques qui peuvent représenter jusqu’à 15% de la consommation totale. Pour améliorer cette situation, les travaux suivants peuvent être envisagés :

  1. Le remplacement de simple vitrage par du double vitrage : cette opération permet de réduire significativement les pertes de chaleur et d’améliorer le confort acoustique.
  2. Le remplacement de fenêtres avec des menuiseries à haute performance énergétique : ces équipements offrent une isolation thermique optimale, grâce à des matériaux isolants (PVC ou bois) et des joints d’étanchéité performants.
À lire aussi  Panneaux solaires : quand l’engouement tourne à l’escroquerie, cette femme a perdu 39 000 €

N’oubliez pas également de vérifier l’étanchéité à l’air de vos fenêtres afin de limiter les infiltrations d’air froid ou chaud.

Demandez vos devis

3. Amélioration du système de chauffage pour un meilleur DPE

Le choix du système de chauffage est primordial pour maîtriser sa consommation d’énergie. Ainsi, il convient de privilégier les équipements peu gourmands en énergie et adaptés aux besoins du logement.

Choisir un système de chauffage performant et adapté

  • La pompe à chaleur (PAC) : fonctionnant grâce à l’énergie renouvelable contenue dans l’air, le sol ou l’eau, la PAC est un dispositif économique et écologique qui s’adapte aux nouvelles constructions comme aux bâtiments anciens.
  • Les chaudières à condensation : elles récupèrent une part de la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion, ce qui augmente leur rendement par rapport aux chaudières classiques. Le choix du gaz naturel pour alimenter ce type de chaudière est une solution judicieuse pour économiser de l’énergie.

Rénover ou optimiser les installations existantes

En plus du remplacement des équipements anciens, il est aussi possible d’améliorer la performance énergétique de son système de chauffage en réalisant des travaux spécifiques :

  • Purger régulièrement les radiateurs pour éviter l’entartrage et le colmatage des conduits.
  • Réaliser l’entretien annuel obligatoire des chaudières par un professionnel qualifié.
  • Mettre en place un système de régulation automatique permettant d’optimiser la température intérieure en fonction des besoins réels (thermostats programmables, robinets thermostatiques).

Demandez vos devis

À lire aussi  Innovations dans le domaine des pompes à chaleur : vers un meilleur rendement énergétique

4. La ventilation : un élément essentiel pour un DPE réussi

Une bonne ventilation est indispensable dans toutes les pièces d’une habitation, car elle contribue à purifier l’air ambiant et à évacuer l’humidité qui peut engendrer des problèmes pour la santé des occupants et la structure du bâtiment.

Choisir un système de ventilation adapté

  • La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux : elle extrait l’air vicié des pièces humides (cuisine, salle de bain) et insuffle de l’air extérieur frais dans les autres espaces via des entrées d’air.
  • La VMC double flux : ce système récupère la chaleur contenue dans l’air vicié avant de le rejeter à l’extérieur, et utilise cette énergie récupérée pour préchauffer l’air entrant. Ainsi, la VMC double flux permet d’économiser jusqu’à 20% sur les dépenses de chauffage.

Demandez vos devis

Entretenir régulièrement son système de ventilation

Pour assurer une performance optimale de votre installation de ventilation, il est recommandé :

  1. De nettoyer les bouches d’extraction et les aérations au moins une fois par an.
  2. De faire vérifier et entretenir son dispositif de VMC tous les 3 à 5 ans par un professionnel.

En somme, améliorer son DPE nécessite des travaux relatifs à l’isolation, aux fenêtres, au chauffage et à la ventilation. Ces interventions sont essentielles pour réduire sa consommation énergétique et garantir un confort de vie optimal. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour obtenir un diagnostic précis et des conseils adaptés à votre logement.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.