Chèque alimentaire : finalement, le gouvernement opte pour une expérimentation au niveau local

Dans une démarche de concrétisation de ses promesses (il était temps), le gouvernement opte pour l'expérimentation du à l'échelle locale. Après une série de promesses répétées, le gouvernement s'apprête à lancer des appels à projets pour soutenir l'initiative du chèque alimentaire local. Rennes se positionne en première ligne avec une proposition de “carte alimentation durable”. Cette initiative vise à offrir une meilleure qualité de vie aux familles à faibles revenus.

A lire aussiCAF : Une prime d'activité de 255 euros en juin, êtes vous concerné(e) ?

Vers une nouvelle dynamique locale ?

L'idée du chèque alimentaire est née de la volonté du gouvernement de faciliter l'accès à une alimentation de qualité pour les familles modestes. Annoncé pour la première fois par Emmanuel Macron en décembre 2020, il a ensuite été intégré à la loi Climat d'août 2021. Pourtant, sa mise en œuvre à l'échelle nationale a été retardée, l'exécutif citant la complexité de sa mise en place.

Lever de rideau sur les initiatives locales

Face à cette complexité de ce type d'aides, le gouvernement privilégie désormais l'expérimentation à l'échelle locale. Des appels à projets sont prévus pour début mai, et les initiatives sélectionnées devraient être dévoilées au cours de l'été. Les lauréats seront choisis par chaque région, et le déploiement des expérimentations est attendu dès la rentrée de septembre. Certaines initiatives plus avancées pourraient voir le jour plus tôt, selon le ministère des Solidarités.

Une enveloppe conséquente pour les projets locaux

Le financement de ces initiatives locales proviendra du programme “Mieux manger pour tous”, doté d'un fonds de 60 millions d'euros. Un total de 20 millions d'euros est destiné à soutenir les initiatives locales, mettant en évidence la priorité accordée par le gouvernement à l'implication locale dans l'amélioration de la qualité de l'alimentation.

Des rapports en attente

Le déploiement du chèque alimentaire est cependant soumis à la publication des rapports sur sa mise en place. Selon la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 relative à la lutte contre le dérèglement climatique, deux rapports devaient être remis au Parlement fin octobre 2021 et fin février 2022. Malheureusement, ces rapports n'ont pas encore été remis. En dépit de ce retard, le gouvernement a pris le parti de confier la mise en place du chèque alimentaire aux régions, en espérant que ces expérimentations locales pourront apporter des solutions concrètes à une question aussi importante que l'alimentation durable.

Une expérimentation locale impatiente

Alors que les rapports attendus ne sont toujours pas disponibles, le département du Gers n'a pas attendu pour annoncer son intention de lancer un dispositif expérimental de chèque alimentaire à la mi-octobre. Ce mouvement précoce illustre le besoin urgent d'action et la volonté des collectivités locales de prendre en main cette initiative gouvernementale.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.