Chèque énergie : c’est officiel, les habitants de HLM pourront l’utiliser pour payer leur chauffage

L’annonce de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, bouleverse la donne pour les locataires HLM. Désormais, le chèque énergie pourra être utilisé pour alléger les factures de chauffage, une mesure tant attendue par près d’un million de ménages.

Des mesures concrètes pour le pouvoir d’achat

La ministre Agnès Pannier-Runacher, lors d’une séance à l’Assemblée nationale, a souligné l’importance de cette nouvelle mesure pour les résidents HLM. Cette initiative vient en réponse aux préoccupations soulevées par Fabien Roussel, député et secrétaire national du parti communiste. L’utilisation du chèque énergie, auparavant limitée au paiement de l’électricité, s’étend désormais aux charges de chauffage, mettant fin à une “situation inacceptable” et à une “aberration” de longue date.

Fabien Roussel, dans un plaidoyer passionné, a dénoncé l’injustice subie par les résidents des HLM, obligés de supporter des coûts de chauffage élevés sans aide adéquate. La réponse de la ministre Agnès Pannier-Runacher vient comme un soulagement, promettant une réduction significative des charges pour ces foyers. “Un million de ménages”, a-t-elle affirmé, bénéficieront de cette mesure.

Chèque Énergie : plus qu’une aide ponctuelle

Le chèque énergie, une aide annuelle variable entre 48 et 277 euros, est une bouée de sauvetage pour les 20 % de ménages les plus modestes. Distribué depuis 2018 et adressé automatiquement, il représente un soutien crucial dans le contexte actuel d’augmentation des coûts énergétiques. En 2022, une initiative supplémentaire a vu le jour avec un chèque exceptionnel de 100 à 200 euros, venant en aide à 12 millions de foyers supplémentaires.

À lire aussi  Vente aux enchères colis perdus La Poste 2022 : +100 000 € récoltés

Un ensemble de mesures pour contrer la hausse des prix

Le gouvernement ne s’est pas limité au chèque énergie. D’autres aides, telles que le chèque fioul et des indemnités pour le chauffage au bois et les carburants, ont été mises en place. Ces efforts collectifs ont permis de maintenir l’inflation à un niveau gérable, avec un taux parmi les plus bas de la zone euro en 2022. Ces mesures représentent toutefois un coût net de près de 43 milliards d’euros sur deux ans, témoignant de l’engagement du gouvernement envers les citoyens face à la crise énergétique.

Cette extension de l’utilisation du chèque énergie est une avancée significative dans la lutte contre la précarité énergétique, spécialement pour les résidents en HLM. Elle symbolise une prise de conscience des difficultés financières rencontrées par les ménages les plus modestes et une volonté de répondre de manière concrète et immédiate à leurs besoins.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.