Retraite anticipée : découvrez si vous faites partie des chanceux qui pourront quitter le travail avant tout le monde!

La nouvelle réforme des retraites est là, instaurant de nouvelles règles à compter du 1er septembre 2023. Si l'âge légal de départ s'étire progressivement jusqu'à 64 ans, il existe toujours des portes de sortie pour ceux qui cherchent à anticiper leur . De la Carrière Longue aux cas de handicap, nous faisons le point sur ce qui change et ce qui reste.

Comparateur de mutuelle senior (+55 ans)

Retraite anticipée et Carrière Longue : un changement radical

La loi du 14 avril 2023 a été une onde de choc pour les futurs retraités. Le gouvernement a décidé de repousser progressivement l'âge légal de départ de 62 à 64 ans. Ce qui attire surtout l'attention, c'est la modification apportée à la Retraite Anticipée au titre de la Carrière Longue (RACL).

L'impact sur la carrière longue

Le gros changement dans la retraite anticipée réside dans les conditions de la RACL :

Autrefois, si vous aviez commencé à travailler jeune, vous pouviez partir à la retraite dès 58 ans, à condition d'avoir validé 4 ou 5 trimestres à l'âge de 16 ans. Désormais, pour profiter de ce dispositif, les conditions sont plus rigoureuses. Par exemple, pour partir 6 ans avant l'âge légal en 2030, vous devrez avoir validé 4 ou 5 trimestres dès 16 ans.

Le dispositif exceptionnel pour les travailleurs handicapés

L'option méconnue

« Si vous êtes un travailleur handicapé, vous pouvez peut-être partir à la retraite au taux maximum dès 55 ans », dévoile le site de l' retraite. Les conditions sont strictes, mais pour ceux qui répondent aux critères, cela représente une bouffée d'air frais.

Les conditions d'éligibilité

Pour être éligible, plusieurs conditions doivent être réunies. Premièrement, un nombre minimum de trimestres cotisés est nécessaire. Deuxièmement, vous devez avoir une incapacité permanente d'au moins 50%. Si vous êtes titulaire d'une pension d'invalidité de 2ᵉ ou 3ᵉ catégorie, vous pouvez également prétendre à une retraite anticipée.

Changez de mutuelle senior (+55 ans)

Le métier pénible, votre ticket pour une retraite précoce ?

Ce n'est pas tout le monde qui le sait, mais exercer un métier pénible peut aussi ouvrir la porte à une retraite anticipée. La Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) et le Compte professionnel de prévention (C2P) sont vos alliés dans ce cas.
Les détails croustillants

Dans le cadre de la réforme des retraites, le C2P fera l'objet d'un déplafonnement

Si vous avez été exposé à des risques professionnels, votre durée d'exposition aux risques peut maintenant passer de 17 à 5 ans, vous permettant ainsi de partir deux ans avant l'âge légal. Ce changement devrait donner accès à la retraite anticipée à un plus grand nombre de salariés.

Comparateur de mutuelle senior (+55 ans)

La clause de sauvegarde : un cadeau pour certains

La clause méconnue

La clause dérogatoire est le filet de pour ceux nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963. Elle vous permet de partir en retraite anticipée aux anciennes conditions, à partir de 60 ans si vous avez cumulé 168 trimestres au 1er septembre 2023.

Ce qu'il faut faire

Si cette clause pourrait vous concerner, c'est à vous d'agir. Vous devez faire les démarches nécessaires pour réclamer ce bénéfice. Selon les estimations gouvernementales, cette clause touchera environ 8 000 personnes, une goutte d'eau par rapport aux 125 000 personnes qui partent en retraite anticipée chaque année.

Tags associés : Retraite anticipée, Réforme des retraites 2023, Carrière Longue, RACL, Travailleur handicapé, Métier pénible, C2P, CNAV, Clause dérogatoire.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.