La pénurie de carburant a déjà commencé dans plusieurs départements

La pénurie de carburant a déjà commencé en France. Les automobilistes se précipitent vers les stations-essence avant la première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, ce jeudi 19 Janvier 2023, qui a de fortes chances d’être reconduite. Les médias sont accusés de monter encore une fois la sauce, mais la situation n’est pas encore alarmante.

Selon Frédéric Plan, délégué général de la Fédération française des combustibles carburants et chauffage (FF3C), c’est une demande supérieure à la normale qui cause la pénurie. “Certains automobilistes font le plein pour plus de sécurité, de peur de revivre les galères d’octobre 2022 liées à la grève dans les raffineries.”

A lire aussi : Quels seront les secteurs impactés par la grève générale de Jeudi 19 Janvier ?

Selon Marianne, 3,75 % des stations-service françaises étaient à court soit d’essence, soit de gazole, ce lundi 16 janvier. Les deux départements les plus touchés sont les Yvelines et le Pas-de-Calais. Pour répondre à cette situation, France 3 a réalisé une carte interactive qui affiche presque en temps réel les stocks dans toutes les stations-service de France.

Les stations-service belges craignent de se faire dévaliser par les frontaliers

Les automobilistes français, qui habitent à proximité de la frontière, pourraient venir en Belgique faire leur plein comme lors de la précédente pénurie de carburant d’Octobre 2021. Les stations-service belges craignent donc une baisse de stock importante et une hausse de la demande de carburant venant de France. De plus, le prix du carburant est actuellement plus intéressant en Belgique, ce qui pourrait inciter les automobilistes français à traverser la frontière pour faire leur plein.

5/5 - (5 votes)