Ces cartes bancaires seront bientôt bloquées pendant les Jeux Olympiques

Les détenteurs de cartes bancaires doivent se préparer à une surprise de taille pendant les Jeux Olympiques de Paris : des millions de cartes seront bloquées dans les zones olympiques. Découvrez qui sera concerné et quelles alternatives sont proposées pour continuer à effectuer des paiements.

Une exclusivité surprenante pour Visa

Durant les Jeux Olympiques de Paris, seules les cartes Visa seront acceptées au sein des infrastructures olympiques. Ce partenariat exclusif entre Visa et le Comité international olympique (CIO), en vigueur depuis 1986, rendra toutes les cartes Mastercard et American Express inutilisables dans les lieux accueillant les épreuves, la boutique officielle des JO, ainsi que les points de vente de boissons, nourriture et souvenirs. Cela représente près de 5 000 points de vente où les détenteurs de ces cartes devront trouver des solutions alternatives.

Nicolas Macé, directeur du programme Paris 2024 chez Visa, souligne que “depuis la fondation de ce partenariat, l’exclusivité est en vigueur et seules les cartes Visa sont compatibles avec les TPE installés sur les sites des JO”. Cette règle a été appliquée lors de toutes les éditions des JO des 40 dernières années, à l’exception notable des Jeux d’hiver de Pékin en 2022, où les transactions en yuan numérique étaient acceptées.

À lire aussi  Pouvoir d'achat : qui peut faire un regroupement de crédit ?

Des alternatives mises en place pour les spectateurs

Pour pallier cette situation, Visa a prévu plusieurs solutions afin de ne pas laisser les spectateurs sans recours. Une soixantaine de distributeurs automatiques de billets seront installés sur les sites olympiques, permettant aux détenteurs de cartes non Visa de retirer du liquide. De plus, une solution de paiement prépayée accessible via une application mobile sera disponible, offrant une carte virtuelle Visa directement sur le téléphone des utilisateurs. Des cartes physiques prépayées seront également distribuées, permettant de créditer le montant souhaité pour effectuer des achats sur les sites de Paris 2024.

Cette exclusivité risque de créer une certaine incompréhension en France, où l’interopérabilité entre le réseau national des Cartes Bancaires et les géants Visa et Mastercard est une habitude bien ancrée. L’utilisation de l’argent liquide étant en déclin, cette mesure pourrait contrarier de nombreux spectateurs habitués aux paiements par carte.

Une habitude de consommation chamboulée

En France, l’interopérabilité entre les réseaux de paiement est profondément enracinée dans les habitudes de consommation. Avec la diminution de l’utilisation de l’argent liquide, qui ne représentait plus que 50 % des paiements en points de vente en 2022 contre 68 % en 2016, cette mesure pourrait provoquer un mécontentement notable parmi les visiteurs des Jeux Olympiques.

À lire aussi  Trafiquer un compteur Linky : vous risquez de le payer très cher si vous vous faites prendre !

Cette situation unique pourrait inciter les spectateurs à se préparer en amont, en se procurant une carte Visa ou en s’assurant d’avoir suffisamment de liquidités pour profiter pleinement des événements sans contraintes.

Cette information cruciale mérite d’être partagée pour éviter toute mauvaise surprise. N’hésitez pas à donner votre avis ou à poser vos questions en commentaire. Ensemble, faisons en sorte que personne ne soit pris au dépourvu lors des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

Laisser un commentaire