Ma Prime Renov’ augmente ses plafonds en 2023

Augmentation du plafond des travaux de rénovation

Le ministère de la Transition écologique a annoncé que les plafonds de Ma Prime Renov’, le programme d’aides publiques à la rénovation énergétique, seront réévalués au 1er février 2023 pour tenir compte de l’inflation et favoriser les rénovations globales. Depuis septembre 2020, 2 milliards d’euros ont été alloués à ce programme, avec 1,3 milliard d’euros dédiés à la rénovation des collectivités territoriales :

  1. 300 millions d’euros pour la rénovation de lycées régionaux
  2. 300 millions d’euros pour les départements et leurs académies
  3. 650 millions d’euros pour les communes et intercommunalités et leurs écoles et médiathèques

Changements au dispositif Ma Prime Renov’

  1. Le plafond des travaux de rénovation énergétique pour les espaces publics en copropriété sera porté de 15 000 € à 25 000 €.
  2. Le plafond de MaPrime Renov’ sérénité, pour des travaux de rénovation permettant un gain énergétique d’au moins 35 %, sera relevé de 30 000 € à 35 000 € pour mieux soutenir les ménages modestes dans leurs projets de rénovation globale.
  3. À partir du 1er janvier, MaPrime Renov’ n’autorisera plus les subventions pour l’achat de chaudières à gaz, y compris celles à très haute performance énergétique, dans le but de réduire progressivement la dépendance aux énergies fossiles.

Budget et objectifs de MaPrime Renov’

MaPrime Renov’, créée en 2020 et gérée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), dispose d’un budget de 2,5 milliards d’euros pour 2023. Son objectif est d’aider les Français, quels que soient leurs revenus, à rénover leur logement afin de réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. Sur les 640 000 dossiers traités en 2020, seuls 38 % ont abouti à la réalisation de travaux, pour un montant moyen de 4 000 €.

Tableau des plafonds de MaPrime Renov’

Type de travaux Plafond actuel (en €) Plafond futur (en €)
Dispositif de copropriété 15 000 25 000
MaPrime Renov’ sérénité 30 000 35 000

Le dispositif MaPrime Renov’ a été créé en 2020 avec pour objectif d’aider les Français à rénover leur logement afin de réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. Depuis septembre 2020, 2 milliards d’euros ont été alloués à ce programme, avec 1,3 milliard d’euros consacrés à la rénovation des collectivités territoriales.

Attention : Cette nouvelle arnaque aux économies d’énergie fait des ravages dans plusieurs départements

Le gouvernement a annoncé qu’il réévaluerait les plafonds des travaux pouvant être financés par MaPrime Renov’ au 1er février 2023 pour tenir compte de l’inflation et favoriser les rénovations globales. En plus de cette augmentation, le plafond des travaux de rénovation énergétique pour les espaces publics en copropriété sera porté de 15 000 € à 25 000 €, tandis que le plafond de MaPrime Renov’ sérénité, pour des travaux de rénovation permettant un gain énergétique d’au moins 35 %, sera relevé de 30 000 € à 35 000 €. À partir du 1er janvier 2023, MaPrime Renov’ n’autorisera plus les subventions pour l’achat de chaudières à gaz, y compris celles à très haute performance énergétique, dans le but de réduire progressivement la dépendance aux énergies fossiles.

Besoin d’améliorer l’isolation de votre logement ? Ces astuces devraient vous intéresser :

4.7/5 - (4 votes)