Quels sont les travaux pris en charge par l’ANAH en 2023 ?

L’ANAH propose des aides financières pour la réalisation de travaux d’amélioration de l’habitat, tels que l’isolation thermique, la rénovation énergétique, les travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, et la mise en conformité des installations électriques et de gaz.

Dans cet article, nous détaillons les différents types de travaux éligibles aux aides de l’ANAH pour financer les travaux de lutte contre la précarité énergétique. Ces aides permettent aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs ou syndicats de copropriétaires de réaliser des économies d’énergie dans leur logement en respectant les conditions d’obtention et les démarches à accomplir. Il est possible de cumuler cette aide avec d’autres aides.

Qu’est ce que l’ANAH ?

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) est un organisme public français créé en 1977, qui a pour mission de favoriser la rénovation de l’habitat privé et de lutter contre la précarité énergétique. Elle propose des aides financières pour la réalisation de travaux d’amélioration de l’habitat, tels que l’isolation thermique, la rénovation énergétique, les travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, et la mise en conformité des installations électriques et de gaz. Elle travaille en étroite collaboration avec les collectivités locales pour mettre en place des politiques de rénovation de l’habitat adaptées aux besoins des différentes régions.

Subventions ANAH pour l’amélioration de l’habitat

Le gouvernement français offre des subventions pour aider les particuliers et les entreprises à réaliser des travaux liés à l’efficacité énergétique, à l’amélioration de l’habitat et à l’installation de systèmes d’énergie nouvelle ou renouvelable. Voici un résumé des différents types de subventions disponibles :

Subventions pour l’efficacité énergétique

  • Ces subventions sont destinées à aider les propriétaires à réduire leur consommation d’énergie sous la forme d’une meilleure isolation ou d’autres travaux d’économie d’énergie.
  • Le montant de la subvention dépend du type et de la portée des travaux, mais peut aller de 1 500 € pour un projet individuel à 3 000 € pour des projets plus complexes.
  • Les propriétaires peuvent également bénéficier de subventions supplémentaires de la part des autorités locales en fonction de leur région.

Astuce : Le dossier complet pour demander un devis d’isolation intérieure dans les meilleures conditions

Subventions pour le chauffage et l’eau chaude

  • Ces subventions visent à aider les ménages à installer ou à améliorer des systèmes de chauffage et d’eau chaude conformes à la réglementation thermique.
  • Il existe deux types de subventions : l’une pour les systèmes individuels (jusqu’à 4 000 €) et l’autre pour les systèmes collectifs (jusqu’à 10 000 €).

Subventions pour les énergies renouvelables domestiques

  • Les propriétaires peuvent avoir droit à une subvention s’ils prévoient d’installer des systèmes domestiques d’énergie renouvelable (géothermique, solaire ou éolienne, par exemple) qui répondent à certaines exigences.
  • Le montant de la subvention dépend du type et de la taille du système installé, mais se situe généralement entre 2 000 et 5 000 euros par ménage.

Subventions pour les systèmes de refroidissement

  • Ces subventions sont destinées à aider les ménages à installer des systèmes de refroidissement ou de climatisation répondant à certaines exigences afin d’améliorer le confort de leur maison dans des conditions climatiques extrêmes.
  • Le montant de la subvention dépend de la taille et de la complexité du système installé, mais varie généralement entre 1 500 et 3 000 € par ménage.

Subventions pour les menuiseries extérieures

  • Le gouvernement offre également des subventions pour les travaux de menuiserie extérieure tels que les fenêtres et les portes qui répondent à certaines exigences de performance thermique.
  • Cette subvention peut aller de 750 € par fenêtre/porte à un montant total maximum de 5 000 € par projet, en fonction du type et de la complexité des travaux effectués.

Il est important de noter que ces subventions peuvent varier en fonction de l’emplacement géographique, des ressources disponibles et des critères d’éligibilité. Il est recommandé de vérifier auprès de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ou des autorités locales pour obtenir des informations plus détaillées et pour savoir si vous êtes éligible pour une subvention.

Dossier : Quelles aides pour rénover une résidence secondaire en 2023 ?

Conditions d’éligibilité aux aides par type de travaux

Type de travaux Conditions d’éligibilité
Toiture, charpente, couverture Isolation de la toiture ou des combles perdus conforme aux exigences du Crédit d’impôt pour dépenses d’équipements de l’habitation principale, sauf dans les cas d’impossibilité technique démontrée de la pose d’isolant.
Isolation extérieure Doublage de façade ou isolation par l’extérieur, sous réserve de la pose d’un isolant thermique conforme aux exigences du Crédit d’impôt pour dépenses d’équipements de l’habitation principale, sauf dans les cas d’impossibilité technique démontrée de la pose de l’isolant et dans les cas où les murs du bâtiment sont déjà isolés.
Isolation thermique et acoustique Isolation des parois opaques donnant sur l’extérieur ou sur des locaux non chauffés, respectant les exigences de performance thermique du Crédit d’impôt pour dépenses d’équipements de l’habitation principale.
Aménagements intérieurs Mise en place de matériels permettant le contrôle des dépenses d’eau (compteurs individuels, robinetterie spéciale) ou création de dispositifs permettant la récupération des eaux de pluies.
Chauffage, production d’eau chaude, système de refroidissement ou climatisation Création d’une installation complète, individuelle ou collective, de chauffage et/ou d’eau chaude, ou complément d’une installation partielle existante, ou amélioration/remplacement de tout ou partie de l’installation, conforme à la Réglementation thermique éléments par éléments.

Pour conclure, les subventions de l’ANAH ne sont pas les seules options disponibles pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre bâtiment. Il existe également d’autres aides et programmes gouvernementaux disponibles, tels que MaPrimeRenov’ qui propose des subventions pour les travaux de rénovation énergétique des logements (voir le tableau). Il est important de se renseigner auprès des autorités locales et des différents organismes pour connaître les options disponibles et savoir si vous êtes éligible pour une aide financière. En multipliant les aides à la rénovation énergétiques, vous pourrez maximiser les économies d’énergie et les avantages financiers liés à la rénovation de votre bâtiment.

Pour aller plus loin :

 

4.8/5 - (5 votes)