Aides isolation des combles 2023 : les alternatives à la fin du dispositif à 1 euro

Évolution des certificats d’économie d’énergie et fin des offres à 1 euro

L’isolation des combles à 1 euro était une offre commerciale proposée par des entreprises signataires d’une charte avec le ministère chargé de l’écologie. Elle visait à inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie en améliorant l’isolation de leur logement. Cependant, depuis le 1er juillet 2021, cette offre a été modifiée afin de mettre fin aux offres à 1 euro. Elle reste cependant disponible pour les travaux engagés avant le 30 juin 2022, mais avec des barèmes moins avantageux.

Qu’est-ce que le dispositif Pacte énergie solidarité ?

Le Pacte énergie solidarité est un programme lancé en 2013 par l’État qui vise à aider les particuliers en situation de précarité énergétique à financer et gérer leurs travaux d’isolation. Le but est de réduire de 20 % le gaspillage énergétique à l’horizon 2020. Pour bénéficier de l’isolation à 1 euro dans le cadre de ce dispositif, il faut remplir certaines conditions :

  • Être propriétaire occupant ou locataire d’une maison individuelle (depuis plus de deux ans)
  • Avoir des combles perdus non isolés ou mal isolés
  • Ne pas avoir bénéficié de l’isolation à 1 euro dans les cinq dernières années
  • Résider dans une zone géographique éligible
  • Remplir les critères de ressources

Tableau des ressources prises en compte

Nombre de personnes Ressources annuelles
1 personne 27 654 €
2 personnes 36 508 €
3 personnes 44 185 €
4 personnes 51 722 €

Quels sont les autres dispositifs d’aides pour l’isolation ?

Il existe de nombreux autres dispositifs d’aides pour l’isolation de votre logement :

  • Le dispositif “Habiter Mieux” de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) : il s’adresse aux propriétaires occupants de maisons individuelles ou aux copropriétés de petite taille et vise à améliorer la performance énergétique de leur logement. Il permet de bénéficier de subventions et de prêts à taux zéro pour les travaux d’isolation et de chauffage.
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en fonction des travaux de rénovation énergétique réalisés. Il s’applique aux travaux d’isolation, de chauffage et de production d’énergie renouvelable.
  • Le dispositif MaPrimeRénov‘ : il s’adresse aux ménages aux revenus modestes et très modestes et vise à les aider à financer les travaux de rénovation énergétique de leur logement. Il permet de bénéficier d’une aide financière sous forme de subvention ou de prêt à taux zéro.
  • Les primes Énergie : elles sont proposées par les fournisseurs et distributeurs d’énergie et visent à inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie en améliorant l’isolation de leur logement. Elles sont accordées sous forme de subventions ou de réductions sur les factures d’énergie.

Dossier : Comment améliorer les performances énergétiques de son logement

Il est également possible de se tourner vers les collectivités locales, qui proposent souvent des aides pour l’isolation des logements. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre conseil départemental.

Enfin, il est important de mentionner que l’isolation de votre logement peut également être prise en charge dans le cadre d’un prêt à taux zéro (PTZ) ou d’un prêt épargne logement (PEL). Ces prêts permettent de financer des travaux de rénovation énergétique, y compris l’isolation.

A lire aussi : 10 conseils simples pour réduire sa consommation d’électricité

4.7/5 - (12 votes)