Quelles aides pour installer une pompe à chaleur en 2023 ?

  1. /
  2. Maison / Habitat
  3. /
  4. Quelles aides pour installer...

Subventions de l’État pour les pompes à chaleur

En 2023, l’État français mettra en place plusieurs subventions pour soutenir l’achat et l’installation de pompes à chaleur. Ces subventions visent à encourager la transition vers les énergies renouvelables et à améliorer la performance énergétique des bâtiments. Il existe deux principaux types d’aides pour les pompes à chaleur air-air :

  • Les redevances CEE (certificats d’économie d’énergie) : elles sont calculées en fonction de différents facteurs tels que le type de logement, la taille du bâtiment chauffé par la pompe à chaleur et l’emplacement géographique de la résidence.
  • Les subventions locales et départementales : elles constituent également un investissement financier pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur.

Les différents types de pompe à chaleur

  1. Pompe à chaleur géothermique : utilise la chaleur de la terre comme source d’énergie pour produire de la chaleur ou de la climatisation.
  2. Pompe à chaleur aérothermique : utilise l’air extérieur comme source d’énergie pour produire de la chaleur ou de la climatisation.
  3. Pompe à chaleur hybride : combinent une source d’énergie renouvelable, comme l’air ou la terre, avec une source d’énergie traditionnelle, comme le gaz ou l’électricité, pour produire de la chaleur ou de la climatisation.
  4. Pompe à chaleur de piscine : utilisée pour réchauffer l’eau de la piscine en utilisant la chaleur de l’air ou de l’eau de la piscine elle-même.
  5. Pompe à chaleur air/air : Utilise l’air extérieur pour produire de l’air chaud ou froid pour le chauffage ou la climatisation.
  6. Pompe à chaleur air/eau : utilise l’air extérieur pour produire de l’eau chaude pour le chauffage.

Montant des aides pour les pompes à chaleur

MaPrimeRenov’ est une aide financière mise en place par l’État français pour encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Elle peut être utilisée pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur, ainsi que pour d’autres types de travaux tels que l’isolation des murs, la pose de fenêtres double vitrage ou encore l’installation de panneaux solaires.

Voir les aides 2023 pour changer ses fenêtres

Le montant d’aide de MaPrimeRenov’, qui a relevé ses plafonds pour 2023, dépend de vos revenus et de la nature des travaux que vous souhaitez réaliser. Voici un aperçu des montants proposés en 2023 pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou géothermique :

Revenus Pompe à chaleur air-eau / hybride Pompe à chaleur géothermique / hybrides
Très modestes 4 000 € 10 000 €
Modestes 3 000 € 8 000 €
Intermédiaires 2 000 € 4 000 €
Les plus élevés Non Non

Pour bénéficier de la MaPrimeRenov’, vous devez remplir certaines conditions et suivre certaines démarches. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un conseiller ou consulter le site internet de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour en savoir plus sur les modalités d’obtention de cette aide.

Autres aides pour l’installation d’une pompe à chaleur

Le montant des aides pour les pompes à chaleur dépend du type de pompe à chaleur que vous souhaitez acheter (air-eau ou géothermique) et de vos revenus. Voici un aperçu des différentes aides disponibles en 2023 :

Type d’aide Pompe à chaleur air-eau / hybride Pompe à chaleur géothermique / hybrides
Chèque énergie Oui Oui
Eco-prêt à taux zéro (PTZ) Oui Oui
TVA à taux réduit 5,5 % 5,5 % 5,5 %

Le chèque énergie pour les pompes à chaleur en 2023

Le chèque énergie est une aide financière destinée aux ménages les plus modestes pour couvrir une partie des dépenses liées à la transition énergétique. Il est attribué en fonction des revenus et des besoins énergétiques du ménage et peut être utilisé pour couvrir une partie des dépenses liées à l’achat et à l’installation d’une pompe à chaleur.
En 2023, le chèque énergie est également disponible pour l’achat et l’installation de pompes à chaleur air-eau ou géothermiques. Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir certaines conditions liées à vos revenus et à votre situation énergétique. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des services locaux pour connaître les modalités d’attribution et les montants disponibles pour cette aide.

L’éco-prêt à taux zéro pour les pompes à chaleur en 2023

L’éco-prêt à taux zéro est une aide financière mise en place par l’État français pour inciter les particuliers à réaliser des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de leur logement. Il est disponible pour l’achat et l’installation de pompes à chaleur en 2023. Il permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer des travaux de rénovation énergétique, dont l’installation d’une pompe à chaleur, avec des plafonds d’aides allant jusqu’à 30 000€. Il est important de noter que pour bénéficier de cette aide, les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE, et qu’il existe des plafonds de revenus pour y prétendre. Il est donc conseillé de se renseigner sur les conditions d’attribution de cette aide et les documents nécessaires à fournir pour la demander auprès de l’ANAH ou auprès des banques partenaires.

Subventions spécifiques pour les pompes à chaleur air-eau et géothermiques

Les subventions pour les pompes à chaleur air-eau et géothermiques peuvent varier en fonction de leur technologie et de leur rendement énergétique. Les pompes à chaleur air-eau, par exemple, sont souvent plus abordables que les géothermiques, mais elles ont un rendement énergétique moins élevé. Les subventions pour les pompes à chaleur géothermiques, quant à elles, peuvent être plus élevées car elles sont considérées comme des équipements plus performants en termes d’économie d’énergie. Il est donc important de se renseigner sur les subventions spécifiques pour chaque type de pompe à chaleur avant de prendre une décision d’achat et d’installation.

Autres sources de financement

Outre les subventions de l’État, il existe d’autres sources de financement qui peuvent vous aider à couvrir les coûts d’achat et d’installation d’une pompe à chaleur. Voici quelques exemples :

  • Le crédit d’impôt : il vous permet de déduire une partie de vos dépenses liées à l’achat et à l’installation d’une pompe à chaleur de vos impôts sur le revenu.
  • Les primes régionales : certaines régions proposent des primes spécifiques pour l’achat et l’installation de pompes à chaleur. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre conseil régional pour en savoir plus.
  • Les prêts bancaires : plusieurs banques proposent des prêts à taux avantageux pour l’achat et l’installation de pompes à chaleur. Vous pouvez les contacter pour en savoir plus sur les conditions et les taux proposés.

Il est également possible de combiner plusieurs sources de financement pour couvrir l’ensemble des coûts liés à l’achat et à l’installation d’une pompe à chaleur. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de différents organismes et institutions pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Importance de l’isolation pour maximiser l’efficacité d’une pompe à chaleur

Pour maximiser l’efficacité d’une pompe à chaleur, il est crucial d’avoir une bonne isolation dans le bâtiment ou le logement. En effet, une isolation adéquate permet de réduire les pertes de chaleur, ce qui signifie que la pompe à chaleur n’a pas besoin de consommer autant d’énergie pour maintenir une température confortable. Cela permet également de réduire les coûts de fonctionnement de la pompe à chaleur et d’améliorer son rendement énergétique. Il est donc recommandé, si le logement n’est pas ou mal isolé, de réaliser des travaux d’isolation en même temps que l’installation d’une pompe à chaleur pour obtenir les meilleurs résultats énergétiques et financiers. Certaines subventions mentionnées précédemment, comme la MaPrimeRenov’, peuvent également être utilisées pour financer ces travaux d’isolation.

4.8/5 - (13 votes)
Suivez-nous sur twitter : Le média économique d'un #CitoyenEnSlip de France