CAF : le budget de l’AAH égale enfin celui du RSA, une révolution pour les seniors en difficulté !

Alors que 2022 marque un tournant historique dans la politique sociale française, l’allocation adulte handicapé (AAH) atteint le niveau du revenu de solidarité active (RSA) de la CAF, révélant une évolution significative dans l’approche des aides aux personnes âgées et handicapées. Cet article explore les implications de cette parité inédite et son impact potentiel sur les bénéficiaires.

2022 : L’égalité atteinte entre l’AAH et le RSA

L’égalité budgétaire, une première historique : Pour la première fois, l’année 2022 a vu le budget alloué à l’allocation adulte handicapé (AAH) rejoindre celui du revenu de solidarité active (RSA). Chacune de ces prestations s’élève désormais à 12 milliards d’euros, marquant une étape majeure dans l’équité des minimas sociaux. Alors que les dépenses pour le RSA ont connu une baisse de 7,3 %, celles destinées à l’AAH ont augmenté de 1,1 %. Malgré cette convergence budgétaire, une disparité demeure quant aux montants alloués par allocataire : 788 euros mensuels pour l’AAH contre 527 euros pour le RSA.

Un avenir incertain avec la déconjugalisation de l’AAH

Une réforme à double tranchant : L’entrée en vigueur de la déconjugalisation de l’AAH en octobre 2023 soulève des questions sur l’évolution future des dépenses. Cette réforme, qui vise à évaluer les droits de l’allocataire sans tenir compte des revenus du conjoint, pourrait entraîner une hausse significative du nombre de bénéficiaires. Estimations à l’appui, environ 120 000 personnes pourraient voir leur allocation augmenter de 350 euros par mois en moyenne. De plus, 80 000 individus précédemment exclus en raison des revenus du conjoint pourraient désormais prétendre à l’AAH. Jean Tutoya, ex-président de l’Association des directeurs de MDPH, note déjà une augmentation de 11 % des demandes depuis l’annonce de cette réforme.

À lire aussi  Crédit immobilier : ne sous-estimez pas l'impact des frais de notaire sur l'acquisition de votre futur bien

L’AAH connaît sa plus forte croissance

Une augmentation significative des bénéficiaires : En fin d’année 2022, 1,29 million de personnes bénéficient de l’AAH, avec une représentation féminine de 48 %. Cette croissance de 3,4 % sur un an est la plus importante en dix ans, impactant presque l’ensemble du territoire national. Cette augmentation est principalement due à la hausse du nombre d’allocataires ayant un taux d’incapacité compris entre 50 % et 79 %. En comparaison, en 2005, année de la loi fondatrice sur le handicap, seules 800 000 personnes percevaient l’AAH, nombre qui a franchi le cap du million en 2013.

RSA : une baisse encourageante

Une diminution liée à l’emploi : Le nombre de foyers bénéficiaires du RSA a connu une baisse de 2,3 % en un an, s’établissant à 1,89 million. Cette diminution est attribuée à l’amélioration de la situation sur le marché du travail. Malgré une augmentation significative durant la crise sanitaire en 2020, le nombre d’allocataires a diminué en 2021. Il est à noter que 30 % des bénéficiaires du RSA souffrent d’un handicap, principalement psychique, mais ne remplissent pas toujours les conditions requises pour l’AAH.

À lire aussi  Propriétaire immobilier ? Simplifiez votre vie financière avec le rachat de crédits, même sans co-emprunteur

Le paysage global des minima sociaux

Une légère hausse globale : En 2022, 4,34 millions de personnes sont allocataires d’un des douze minima sociaux, représentant une hausse modeste de 0,4 % sur un an. Le montant total alloué atteint 30,6 milliards d’euros, soit 1,2 % du PIB. Cette somme marque une baisse en euros constants par rapport à 2021, reflétant une adaptation aux effets de l’inflation.

Tags associés : #AAH #RSA #MinimaSociaux #AllocationAdulteHandicapé #RevenuSolidaritéActive #DéconjugalisationAAH #PolitiqueSociale #Senior #Autonomie #Mobilité #France #SantéPublique #InclusionSociale #Handicap #MarchéDuTravail #PIB #Inflation #Drees.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.