Pourquoi le prix du gazole n’est pas prêt de baisser

Un gazole plus cher que l’essence depuis mars 2022

Depuis début mars 2022, le gazole s’affiche en effet à un prix plus élevé que l’essence, à l’exception d’une brève période de fin mai à début juin. Selon Francis Pousse, président de la branche stations-service et énergies nouvelles du syndicat professionnel Mobilians, “je ne pense pas que le gazole repassera sous l’essence à court terme. Depuis le début de la guerre en Ukraine, les marchés anticipent qu’on va manquer de ce carburant et donc le prix augmente“.

Cela reste toutefois une situation anormale, puisque historiquement, le gazole, qui reste le carburant le plus consommé en France, bénéficie notamment d’une taxation plus avantageuse.

Embargo sur le gazole russe en février

Une décision politique de l’Europe pourrait aussi contribuer à maintenir le gazole à un prix plus élevé que l’essence. Après l’embargo de l’UE sur le pétrole russe depuis début décembre, ce sont les importations de gazole russe qui seront bloquées à partir du 5 février 2023. Cela pourrait entraîner un “mini choc pétrolier”, avec un gazole au-dessus des 2 euros le litre, voire à 2,50 euros le litre, selon Patrice Geoffron, directeur du Centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières (CGEMP).

Comment réduire sa consommation de carburant

Il existe plusieurs moyens pour réduire sa consommation de carburant et ainsi diminuer la facture à la pompe :

Conduire de manière économique

  • Rouler à une vitesse modérée et en utilisant les vitesses les plus basses possibles
  • Eviter les accélérations brusques et les freinages intempestifs
  • Éviter de charger inutilement la voiture en enlevant les objets inutiles

Entretenir régulièrement sa voiture

  • Vérifier la pression des pneus régulièrement pour optimiser l’adhérence et la résistance au roulement.
  • Remplacer le filtre à air et à huile lorsque cela est nécessaire.
  • Faire réviser sa voiture selon le planning du constructeur.

Choisir un véhicule à faible consommation

  • Opter pour un véhicule hybride ou électrique qui permet de réduire considérablement la consommation de carburant.
  • Faire le choix d’un véhicule diesel si vous parcourez de longues distances, car ils ont généralement une meilleure autonomie.
  • Privilégier les véhicules qui disposent d’un moteur plus petit, qui consomme moins de carburant.

Utiliser les transports en commun ou le covoiturage

Si cela est possible, privilégier les transports en commun ou le covoiturage pour se déplacer, ce qui permet de réduire considérablement la consommation de carburant et les émissions de CO2.

D’ailleurs, le Gouvernement a lancé le Plan national “covoiturage du quotidien” qui prévoit une prime de 100€ dès 2023 pour les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage courte distance.

En conclusion, il est difficile de prévoir l’évolution du prix du gazole à court terme, mais il est probable que le gazole restera plus cher que l’essence en raison des enjeux internationaux et de la décision de l’UE d’interdire les importations de gazole russe en février 2023. Pour réduire sa consommation de carburant, il est recommandé de conduire de manière économique, d’entretenir régulièrement sa voiture, de choisir un véhicule à faible consommation et d’utiliser les transports en commun ou le covoiturage si possible.

Notez cette publication