Ponts et jours fériés : quel peut être le rôle du CSE ?

Votre entreprise impose aux salariés de faire certains ponts, en fonction des jours fériés, et vous aimeriez avoir plus de pouvoir pour défendre ceux qui ne souhaitent pas rattraper leurs heures ? Vous êtes à la recherche de conseils pour communiquer au mieux avec les salariés de votre entreprise à propos des jours fériés et des ponts ?

Vous devez savoir qu’une entreprise peut imposer la fermeture et donc la prise de jours de RTT ou le rattrapage des heures aux salariés, mais qu’elle doit impérativement communiquer correctement avec ses équipes. En tant que Comité social et économique (CSE), découvrez quel peut être votre rôle par rapport au sujet sensible des ponts et jours fériés.

Que peut faire une entreprise pendant les ponts ?

Les ponts consistent à prendre une journée de congé ou à rattraper des heures pour avoir une journée supplémentaire avant ou après un jour férié et ainsi s’offrir un long week-end prolongé. L’exemple de référence est celui du pont de l’ascension, qui a eu lieu récemment. Le jeudi étant férié cette semaine-là, vous pouvez avoir un week-end de quatre jours en posant votre vendredi ou en rattrapant vos heures.

Dans un cas comme celui-ci, de nombreuses entreprises décident d’imposer le pont à leurs salariés et de fermer complètement le temps du week-end prolongé.

À lire aussi  XL360 : le premier data center de Toulon

Cette démarche est parfaitement légale à condition de ne pas prendre un jour de congé aux salariés. Ainsi, l’entreprise peut imposer la prise d’un RTT ou le rattrapage des heures du vendredi à un autre moment du mois ou de l’année, mais ne peut pas demander aux salariés de poser un jour de congé. Elle a aussi pour obligation de bien communiquer avec les collaborateurs pour les informer correctement de la fermeture de l’entreprise.

A lire aussi Productivité : 6 logiciels pour travailler malin et gagner du temps au bureau

Avertir les salariés des décisions de l’entreprise

Parmi les missions du CSE, cet organisme doit aider à communiquer correctement les informations clés de l’entreprise. Ainsi, il doit informer les salariés de la décision de l’entreprise de fermer le temps d’un pont. En tant que représentant du personnel, le CSE est en charge de s’assurer que tout le monde a eu l’information et que celle-ci est transmise de manière optimale.

Pour le bien-être des salariés, il est en effet bien de leur présenter le projet de façon positive et de les avertir le plus longtemps en avance possible. Et pourquoi ne pas proposer un séjour sur ces dates à votre personnel ? Si vous avez les bonnes informations pour bien gérer le budget d’un CSE, vous pouvez en effet organiser des sorties aux dates clés pour que vos salariés profitent au mieux de leurs ponts.

À lire aussi  Intelligence artificielle : Writesonic est-il meilleur que ChatGPT ?

Servir d’intermédiaire

En tant qu’intermédiaire entre la direction et le personnel, le CSE a également pour mission de discuter avec les salariés lors d’une décision concernant les congés. Si de nombreux de salariés seront contents d’avoir le pont, certains ne seront pas satisfaits et il est important de les écouter. Suite à ses discussions, le CSE peut en effet faire remonter les points importants à la direction pour des améliorations l’année suivante.

Et vous, comment envisagez-vous le rôle du CSE à propos des ponts et jours fériés pour les salariés ?

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.