1. /
  2. Finances personnelles
  3. /
  4. Acheter un bateau de...

Acheter un bateau de plaisance : quels sont les frais à prévoir

Passionné de navigation, vous réfléchissez à vous offrir votre propre bateau. Mais au delà du prix d’achat du bateau, avez-vous pris en compte l’ensemble des frais cachés liés à l’acquisition d’un bateau de plaisance ?

Les bateaux de plaisance sont classés en 3 catégories :

  • Les bateaux à voile
  • Les bateaux à moteurs
  • Les voiliers avec moteurs

Le permis bateau

Selon le type de navigation (côtière ou fluviale) et l’équipement du bateau (voile, avec ou sans moteur), il peut y avoir une obligation de détenir un permis pour naviguer en toute légalité. Si vous êtes dans ce cas, voici les 3 types de permis :

  • permis fluvial (option eaux intérieures)
  • permis côtier
  • permis hauturier

Ce dernier est une extension du permis côtier et permet une navigation sans limites de longueur, de puissance ou de distance des côtes . Pour la grande majorité des plaisanciers, le permis côtier est amplement suffisant.

L’assurance du bateau

L’assurance d’un bateau de plaisance n’est obligatoire que dans le cadre de compétitions sportives. En revanche, si vous êtes responsable d’un accident et que votre bateau n’est pas assuré, c’est vous qui serez en charge d’indemniser les victimes. Sachant qu’en mer les conséquences d’un accident peuvent avoir une issue dramatique, il est vivement conseillé aux plaisanciers d’assurer leur bateau.

Comme pour n’importe quelle assurance, le prix et les garanties dépendront d’une multitude de critères. Avant de souscrire une assurance pour votre bateau, nous vous recommandons d’utiliser un comparateur d’assurances dédié aux bateaux de plaisance. Vous pourrez de ce fait comparer plusieurs offres et déterminer celle qui correspondra le mieux à vos besoins et votre budget.

Conseil : si votre banque vous propose d’assurer votre bateau de plaisance, il y a de fortes chances qu’elle ne soit pas elle-même l’assureur mais seulement un intermédiaire. Elle prendra évidemment une commission, faisant de ce fait grimper le prix de l’assurance du bateau. Comparer c’est la clé pour réaliser des économies !

La taxe de navigation  (DAFN)

La DAFN (Droit Annuel de Francisation et de Navigation) est une taxe annuelle sur les engins maritimes à usage personnel. Depuis le 1er Janvier 2022, c’est la Direction des Affaires Maritimes qui est en charge de la prélever. Son prix est calculé en fonction de deux critères :

  • la longueur de la coque
  • la puissance administrative du moteur

Lorsque le montant est inférieur à 76 euros pour un bateau, la taxe annuelle sur les engins maritimes à usage personnel n’est pas perçue. Sont donc concernés les bateaux de -7 mètres avec un moteur d’une puissance de 5 CV maximum.

La place au port

Selon la taille du bateau et la localité du port de plaisance, le prix de l’anneau (place au port) pourra fortement varier. En effet, plus le bateau est grand, plus les places sont rares et donc chères. Sachant qu’il est même possible de louer une place au port pour une durée de 10 ans.

La région la moins chère pour un emplacement au port est la façade Atlantique Sud (environs 900 € / an). Le sud de la France qui est la région la plus chère, le prix peut passer à 2000 € par an pour un bateau de même longueur.

Les frais d’entretien et de fonctionnement du bateau

Un fois acheté, assuré et en état de naviguer, un bateau de plaisance engendre de nombreux coûts additionnels qui ne doivent pas être négligés :

  • Le carburant
  • Les frais d’hivernage
  • L’entretien de la coque et du moteur. Pour un voilier, les voiles, le pont et les cordages seront des postes de dépenses récurrents
  • Les éventuelles pannes et réparations

Vous l’aurez compris, qu’il soit à voile ou à moteur, être propriétaire d’un bateau engendre des coûts annexes qui ne doivent pas être minimisés. Il vous faudra être malin pour limiter l’impact de ces frais sur vos finances personnelles.

Si vous envisagiez de financer l’achat de votre bateau par un crédit à la consommation, connaître l’étendue de ces frais annexes vous permettra une meilleure estimation du montant à emprunter.

5/5 - (1 vote)