Assurance emprunteur : les clés pour économiser et améliorer votre pouvoir d’achat

Vous êtes sur le point de souscrire un prêt immobilier ou vous souhaitez changer d’assurance emprunteur ? Découvrez comment les évolutions législatives peuvent vous permettre de réaliser des économies et d’améliorer votre pouvoir d’achat. Suivez le guide pour tout comprendre sur la souscription d’une assurance emprunteur et les démarches à entreprendre.

Assurez votre crédit immobilier pour moins cher !

L’assurance emprunteur : une garantie indispensable pour les prêts immobiliers

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, la banque exige une garantie pour se prémunir contre les risques de défaillance de remboursement. L’assurance emprunteur est donc indispensable pour obtenir un crédit immobilier à long terme. Elle prend en charge le remboursement de tout ou partie de la dette en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi.

Si les banques proposent systématiquement leur propre assurance emprunteur, sachez que vous êtes libre de choisir l’assureur de votre choix. Grâce aux évolutions législatives, il est aujourd’hui plus facile de comparer les offres et de trouver une assurance adaptée à vos besoins et à votre budget.

Les étapes de la souscription d’une assurance emprunteur

Pour souscrire une assurance emprunteur, plusieurs étapes sont nécessaires :

  1. Remplir une proposition d’assurance emprunteur, qui permet à l’assureur d’évaluer le niveau de risque;
  2. Effectuer des formalités médicales, qui varient en fonction du capital emprunté et de l’âge de l’emprunteur;
  3. Envoyer les documents à l’assureur, qui dispose en général de 72 heures pour prendre une décision;
  4. Accepter le contrat proposé par l’assurance, avec un tarif normal ou des conditions particulières (surprime et/ou exclusions);
  5. Gérer le cycle de vie du contrat, qui comprend la gestion des sinistres, les avenants et le défaut de paiement des primes.
À lire aussi  Comment ce couple de propriétaires parisiens a réussi à booster son pouvoir d'achat grâce au rachat de crédits

Assurez votre crédit immobilier pour moins cher !

Les lois qui facilitent l’accès et le changement d’assurance emprunteur

Plusieurs lois ont été mises en place pour faciliter l’accès à l’assurance emprunteur et favoriser la concurrence entre les assureurs. Parmi elles :

  • La loi Lagarde (2010), qui permet aux emprunteurs de choisir librement leur assurance emprunteur;
  • La loi Hamon (2014), qui autorise le changement d’assurance emprunteur gratuitement pendant la première année du contrat;
  • L’amendement Bourquin (2018), qui instaure un droit de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur;
  • La loi Lemoine, qui permet aux emprunteurs de changer d’assureur à tout moment pour réaliser des économies.

Grâce à ces dispositions, il est désormais plus facile pour les emprunteurs de comparer les offres et de trouver une assurance emprunteur compétitive avec des garanties équivalentes.

La convention AERAS : un accès facilité au crédit pour les personnes ayant des problèmes de santé

Les personnes présentant des risques aggravés de santé peuvent rencontrer des difficultés pour accéder au crédit et souscrire une assurance emprunteur. La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a été mise en place pour faciliter leur accès au crédit.

Grâce à cette convention, les personnes concernées peuvent bénéficier d’un droit à l’oubli, qui leur permet de ne pas déclarer certains antécédents médicaux, et d’un dispositif de grille de référence, qui encadre les surprimes appliquées par les assureurs.

“La convention AERAS permet à de nombreuses personnes, qui auraient été autrefois exclues du crédit, de concrétiser leur projet immobilier.”

Nos conseils pour bien choisir votre assurance emprunteur

Pour choisir la meilleure assurance emprunteur, il est important de comparer les offres et de prendre en compte plusieurs critères :

  • Le coût de l’assurance, qui peut varier du simple au double selon les assureurs;
  • Les garanties proposées, qui doivent être adaptées à votre situation et à vos besoins;
  • Les exclusions de garantie, qui peuvent limiter la prise en charge en cas de sinistre;
  • Les délais de carence et de franchise, qui peuvent impacter la prise en charge des garanties.
À lire aussi  Assemblée générale de copropriété (AG) : pourquoi privilégier le présentiel ?

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à négocier avec les assureurs pour obtenir la meilleure offre possible.

Assurez votre crédit immobilier pour moins cher !

Vous êtes maintenant informé sur les enjeux de l’assurance emprunteur et les démarches à suivre pour souscrire ou changer d’assurance. À vous de jouer pour réaliser des économies et améliorer votre pouvoir d’achat !

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.

Laisser un commentaire