6 conseils pour investir dans le vin

six conseils pour réduire le risque d'investissement dans le vin

La valeur d’un vin augmente avec le temps et l’exclusivité. Certains vins sont capables de produire des retours financiers impressionnants, mais ce n’est pas le cas de tous.

Malgré l’énorme éventail de bons vins sur le marché, lorsqu’il s’agit d’investir, il faut être sélectif et choisir les meilleures valeurs. Dans certains cas, ils seront difficiles à reconnaître, dans d’autres, ils seront difficiles à trouver. Traditionnellement, les investisseurs considèrent les vins rouges français de Bordeaux issus de bons vignobles et de bons millésimes comme des valeurs sûres.

Bien que dans le monde de l’investissement personne ne puisse prédire l’avenir, nous pouvons établir une série de lignes directrices qui vous permettront d’avoir plus facilement raison lorsque vous investissez dans le vin.

1. Éviter les risques

Ne considérez pas l’investissement comme un jeu, le meilleur investisseur est celui qui connaît le terroir dans lequel il investit et s’y déplace régulièrement. Donc la meilleure façon d’investissement dans les vins est avant tout un investissement pour le plaisir et non par hasard.

2. minimiser les risques

Les vins, comme les autres produits du marché, ont un prix, il faut donc toujours choisir des vins ayant un bon potentiel de vieillissement, afin de disposer d’une marge de vente conséquente le moment de prendre des bénéfices venu. Veillez à ce que les conditions de stockage soient optimales afin d’éviter toute détérioration du vin au fil du temps.

3. Étudier les marchés

Bien qu’il soit très difficile de prédire quelles seront les tendances du marché du vin, il est très important d’étudier et de connaître les conditions du marché. Les vins qui reçoivent des notes très élevées de la part de certains des critiques les plus réputés, notamment en Amérique du Nord, peuvent prendre de la valeur en raison d’une augmentation de la demande.

4. Éviter les contrefaçons

Malgré les nombreux contrôles effectués par les maisons de vente aux enchères et les producteurs de vin eux-mêmes pour éviter les contrefaçons, celles-ci restent relativement faciles à réaliser, surtout lorsqu’il s’agit de vins rares et recherchés. Il est donc essentiel, en tant qu’acheteur, de vérifier la provenance du vin ainsi que la réputation du vendeur.

5. La cave autofinancée

De nombreux acheteurs utilisent la technique de l’achat en double. Au lieu d’acheter une caisse d’un vin, ils en achètent deux, l’une pour la boire et l’autre pour la vendre lorsque le moment sera venu de financer l’achat de la première.

6. Les magnums

Chaque fois que vous le pouvez, recherchez des vins présentés dans de grands formats, comme des magnums ou des jéroboams. La raison est double :

  • ces formats permettent de préserver le vin et donc d’augmenter sa longévité
  • étant donné l’exclusivité de ce type de format, de nombreux collectionneurs les considèrent comme ayant une valeur particulière, à tel point que certaines caves numérotent ce type de format, étant donné que leur destination tend à être principalement des collectionneurs et des investisseurs.

Dossier spécial : Les 3 raisons principales d’acheter de l’or pour investir sur le long terme

Faire un don en cryptomonnaie

Vous avez aimé le contenu ? Remerciez son auteur en lui envoyant un peu de cryptomonnaie !

Tag/Note:- Metamask