Le DPE est-il obligatoire pour la mise en location de votre bien immobilier ?

La location d'un bien entraîne certaines obligations pour le propriétaire, notamment en matière d'informations fournies au locataire. Parmi ces documents se trouve le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Cet article vise à informer les propriétaires de maison sur cette obligation et l'intérêt de consulter un professionnel pour obtenir une réponse fiable et des conseils avisés

Réservez votre DPE

🚨🚨🚨 Si vous pensez que vous avez besoin de réaliser des travaux de rénovation pour améliorer les performances énergétiques de votre bien, n'hésitez pas à utiliser notre comparateur de devis travaux en ligne !

Qu'est-ce que le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) ?

Le DPE est un document qui renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, c'est-à-dire sa consommation d'énergie et son impact environnemental. Il contient plusieurs informations :

  • L' « étiquette énergie » : située sur une échelle allant de A (très économe) à G (très énergivore), elle indique la consommation annuelle d'énergie primaire du logement exprimée en kWh par mètre carré.
  • L' « étiquette climat » : positionnée sur une échelle similaire, elle informe sur les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation d'énergie.
  • Les caractéristiques thermiques de l'habitation : ces informations concernent notamment l', les équipements de , de production d'eau chaude sanitaire et de ventilation.

Le DPE est établi par un diagnostiqueur agréé, qui va réaliser une série de mesures et analyser les équipements présents dans le bien immobilier. Il doit être effectué avant la mise en location du logement.

Réservez votre DPE

L'obligation du DPE lors de la mise en location d'un logement

Conformément à l'article L. 134-3-1 du Code de la construction et de l'habitation, le Diagnostic de Performance Énergétique est obligatoire pour mettre en location un bien immobilier. En effet, il doit être annexé au bail lors de sa signature ou de son renouvellement. Ainsi, le locataire est informé des performances énergétiques du logement qu'il souhaite louer et peut ainsi comparer différents biens entre eux.

Les exceptions à cette obligation

Certaines catégories de logements ne sont toutefois pas concernées par cette obligation :

  1. Les logements loués pour une durée inférieure à quatre mois par an.
  2. Les bâtiments à usage agricole, industriel ou artisanal dont la consommation énergétique n'a pas de lien avec leur destination.
  3. Les monuments historiques.

Pour savoir si votre logement est concerné par ces exceptions, n'hésitez pas à consulter les textes de loi applicables en matière de DPE ou à solliciter l'aide d'un professionnel du domaine.

Réservez votre DPE

Les sanctions encourues en cas de défaut de réalisation du DPE

Si vous manquez à l'obligation de réaliser un DPE pour la mise en location de votre bien immobilier, vous encourez plusieurs sanctions :

  • L'impossibilité de réviser le loyer : si le calcul du loyer est indexé sur l'évolution de l'IRL (Indice de Référence des Loyers), il ne pourra pas être revu à la hausse sans Diagnostic de Performance Énergétique.
  • La nullité du bail : en l'absence de DPE annexé au contrat de location, celui-ci peut être annulé par le juge. Le propriétaire devra alors rembourser les sommes perçues au titre du loyer et des charges au locataire.
  • L'amende prévue à l'article L. 134-13 du code de la construction et de l'habitation, pouvant aller jusqu'à 3 750 euros pour les personnes physiques et 18 750 euros pour les personnes morales.

Pour éviter ces sanctions, il est capital de réaliser le DPE avant la mise en location de votre bien immobilier et de s'informer sur ses obligations en tant que propriétaire. Pour cela, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura vous guider dans cette démarche.

Réservez votre DPE

Bonnes pratiques et conseils pour un DPE fiable et conforme

Afin d'effectuer un DPE conforme aux réglementations et représentatif de la performance énergétique de votre logement, voici quelques bonnes pratiques et conseils :

  1. Faites appel à un diagnostiqueur certifié qui possède l'agrément prévu par la réglementation.
  2. Informer le professionnel des travaux d'amélioration énergétique réalisés dans votre logement (notamment, isolation et remplacement du système de chauffage).
  3. Vérifiez que votre DPE mentionne bien toutes les informations requises par la loi, notamment l'étiquette énergie et l'étiquette climat, mais aussi les recommandations pour améliorer la performance énergétique du logement.

Réservez votre DPE

En suivant ces conseils, vous serez en conformité avec la législation en vigueur et assurerez une information transparente et exhaustive à votre locataire. Aussi, pour obtenir un DPE fiable et être sûr de respecter vos obligations, n'hésitez pas à contacter un professionnel : il saura vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.