Pompe à chaleur air-eau : quelles aides en 2024 pour les propriétaires de maison ?

Les pompes à chaleur air-eau sont de plus en plus populaires auprès des propriétaires de maisons souhaitant améliorer l’efficacité énergétique et réduire leur facture de chauffage. Pour encourager la transition vers ce type de système, diverses aides financières sont disponibles en France pour l’année 2024. Lorsqu’il s’agit d’installer une pompe à chaleur air-eau, il est essentiel de consulter l’avis d’un professionnel pour obtenir des conseils adaptés à sa situation. Cet article fournit un aperçu des différentes aides auxquelles peuvent prétendre les propriétaires de maison en 2024.

Demander un devis

La Prime Coup de pouce Chauffage et Isolation

Les propriétaires qui souhaitent remplacer leur ancien système de chauffage, tel que les chaudières au fioul ou au gaz, par une pompe à chaleur air-eau peuvent bénéficier du dispositif “Coup de pouce”. Ce dernier permet de financer une part importante des coûts liés à l’installation du nouveau système. De plus, les propriétaires peuvent aussi profiter du Coup de pouce Isolation pour les travaux d’isolation thermique réalisés en même temps que l’installation de la pompe à chaleur.

Les conditions d’éligibilité

  • Etre propriétaire d’une maison individuelle ou d’un appartement en copropriété.
  • Le logement doit être construit depuis au moins 2 ans.
  • Réaliser les travaux par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les montants des aides

Le montant de l’aide accordée pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau dépend du revenu fiscal des propriétaires :

  • Pour les ménages aux revenus modestes : jusqu’à 4 000 € pour le remplacement d’une chaudière au fioul, et jusqu’à 2 500 € pour le remplacement d’une chaudière au gaz.
  • Pour les autres ménages : jusqu’à 2 500 € pour le remplacement d’une chaudière au fioul, et jusqu’à 1 200 € pour le remplacement d’une chaudière au gaz.

Quant au Coup de pouce Isolation, il peut aller jusqu’à 20 €/m² d’isolant posé pour les ménages modestes, et jusqu’à 10 €/m² pour les autres ménages.

À lire aussi  Pompe à chaleur et radiateurs : une combinaison efficace pour les propriétaires de maison ?

Demander un devis

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide financière mise en place par l’Etat pour encourager les travaux de rénovation énergétique. Elle est cumulable avec le Coup de pouce Chauffage et le Coup de pouce Isolation, permettant ainsi aux propriétaires de bénéficier d’une prise en charge encore plus importante des coûts liés à l’installation d’une pompe à chaleur air-eau et aux travaux d’isolation.

Les conditions d’éligibilité

  • Etre propriétaire occupant, bailleur, ou copropriétaire.
  • Le logement doit être construit depuis au moins 2 ans.
  • Réaliser les travaux par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les montants des aides

Le montant de MaPrimeRénov’ varie selon le revenu du ménage, le type de travaux réalisés et leur efficacité énergétique :

  • Pour une pompe à chaleur air-eau : de 2 000 € à 7 500 € selon la performance de l’équipement et le revenu du ménage.
  • Pour l’isolation thermique des murs : de 20 €/m² à 50 €/m² selon la technique d’isolation utilisée et le revenu du ménage.

La TVA réduite à 5,5%

Les propriétaires de maisons qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique, tels que l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou l’amélioration de l’isolation, peuvent également bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5.5% sur l’achat des matériaux et des équipements, ainsi que sur les prestations des artisans certifiés RGE.

Demander un devis

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Enfin, l’éco-prêt à taux zéro est un dispositif de financement qui permet aux propriétaires de maisons d’emprunter sans intérêts pour financer des travaux de rénovation énergétique. Il est cumulable avec les autres aides citées précédemment.

Les conditions d’éligibilité

  • Etre propriétaire occupant ou bailleur.
  • Le logement doit être construit avant le 1er janvier 1990.
  • Réaliser un bouquet de travaux (au moins 2 types de travaux) ou un ensemble de travaux permettant d’atteindre une meilleure performance énergétique globale du logement.
  • Réaliser les travaux par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
À lire aussi  Protéger sa pompe à chaleur de la pluie : les propriétaires de maison ne devraient pas prendre ce risque

Montant et durée du prêt

L’éco-PTZ peut couvrir jusqu’à 30 000 € de travaux et a une durée maximale de remboursement de 15 ans.

Demander un devis

Pour connaître les modalités de ces aides en fonction de votre situation spécifique et obtenir des conseils personnalisés sur l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, n’hésitez pas à consulter un professionnel qualifié dans ce domaine.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.

Laisser un commentaire