AAH : êtes-vous concerné par l’augmentation de 350€ de l’Allocation aux Adultes Handicapés

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) prend un nouveau virage en 2023. De profonds changements, dont une augmentation substantielle et la déconjugalisation, font de cette année un jalon décisif dans l'histoire de l'aide financière destinée aux personnes en situation de handicap. Dans cet article, nous explorons les détails de ces réformes et leur impact sur les bénéficiaires.

Qu'est-ce que l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ?

Définition et éligibilité

L'Allocation aux Adultes Handicapés, ou AAH, est une prestation financière offerte par la CAF. Elle assure un revenu minimum à ceux qui ne peuvent travailler en raison de leur handicap. Afin de préserver sa valeur contre l', elle est ajustée chaque année.

Pour bénéficier de l'AAH, vous devez :

  • Avoir un taux d'incapacité d'au moins 80%, évalué par un spécialiste de la santé de la sécurité sociale ou la Commission des droits et de l'autonomie ;
  • Résider en France de façon stable et régulière ;
  • Ne pas dépasser un certain seuil de ressources.

Une année clé pour l'AAH

L'année 2023 est marquée par deux changements majeurs pour le calcul de l'AAH. D'une part, elle subit une hausse non négligeable des versements, et d'autre part, elle voit une déconjugalisation de l'allocation, une avancée significative pour les bénéficiaires.

Le cadeau d'octobre : la déconjugalisation de l'AAH

Auparavant, le montant de l'AAH était déterminé en tenant compte des revenus du foyer fiscal, y compris ceux des conjoints. Cette méthode engendrait des injustices. Par exemple, un couple où l'un des partenaires gagnait suffisamment pour rendre le couple inéligible à cette aide se retrouvait pénalisé.

“À partir du 1er octobre 2023, l'allocation aux adultes handicapés sera distribuée de manière individuelle et seuls les revenus du bénéficiaire seront pris en compte pour son calcul.” Cette réforme apporte une amélioration substantielle pour les personnes en situation de handicap, notamment celles dont les conjoints gagnaient moins que le Smic.

Alain, un sexagénaire handicapé, est un exemple vivant de l'injustice précédente. En vendant des bracelets pour compléter le revenu de sa compagne, qui gagne moins que le Smic, il ne percevait pas l'AAH. Grâce à la nouvelle réglementation, il peut désormais bénéficier de cette allocation.

350€ de plus dans votre poche : comprendre la hausse de l'AAH

2023 voit également une augmentation d'environ 350€ de l'AAH. Cette réforme s'inscrit dans une démarche plus large visant à améliorer le niveau de vie des personnes en situation de handicap et à leur garantir un revenu minimum décent.

Les bénéficiaires saluent ces changements, espérant une amélioration de leur situation financière. La déconjugalisation est vue comme un pas en avant dans la prise en compte de leurs besoins spécifiques, et la hausse des versements renforce ce sentiment positif.

2023 marque donc un tournant décisif pour l'Allocation aux Adultes Handicapés, avec des réformes qui devraient améliorer significativement la situation des bénéficiaires.

Tags associés à l'article : AAH, Allocation aux Adultes Handicapés, réforme, déconjugalisation, hausse, CAF, personnes en situation de handicap, revenu minimum, aides sociales, France.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.