Avez-vous droit à des aides pour payer l’enterrement d’un proche décédé ?

Les aides financières pour les frais d’enterrement d’un proche décédé

Perdre un être cher est une épreuve difficile à traverser, et les frais liés aux obsèques peuvent s’ajouter au stress et à la peine. Il est donc essentiel de connaître les différentes aides disponibles pour payer l’enterrement d’un proche décédé. Cet article vous présente les principales ressources pour aider à financer les funérailles ainsi que quelques conseils pour réduire les coûts.

Les prestations du contrat d’assurance décès ou assurance obsèques

L’assurance vie et le contrat d’assurance décès sont des contrats qui permettent de prévoir le versement d’un capital en cas de décès de l’assuré. Ce capital peut être utilisé pour couvrir tout ou partie des frais d’obsèques.

  • Assurance vie : Le souscripteur désigne un bénéficiaire qui reçoit le capital prévu en cas de décès. Les fonds peuvent être utilisés librement par le bénéficiaire, y compris pour le financement des obsèques.
  • Contrat d’assurance décès : Ce type de contrat prévoit le versement d’un capital en cas de décès de l’assuré, généralement destiné à couvrir les frais d’obsèques. Selon les termes du contrat, le montant peut être fixe ou variable en fonction des besoins et des volontés de l’assuré.

Il est important de vérifier si le défunt avait souscrit à un tel contrat et d’en informer l’organisme concerné pour bénéficier des prestations prévues. De plus, certaines compagnies d’assurance proposent une assurance obsèques, spécialement conçue pour financer les funérailles.

➡️ Bon à savoir : Héritage : qui assume la responsabilité des dettes après le décès d’une personne ?

Les aides publiques et organismes sociaux

Plusieurs dispositifs publics permettent d’aider les familles à faire face aux frais d’enterrement :

  • Aide aux frais d’obsèques de la Sécurité sociale : Cette prestation, versée sous conditions de ressources, permet de couvrir une partie des frais d’enterrement. Elle est plafonnée à un montant fixe, révisable chaque année.
  • Prestation de solidarité en cas de décès du conjoint : Il s’agit d’une aide forfaitaire versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) aux veufs ou veuves dont les ressources sont inférieures à un certain seuil.
  • Aides des mutuelles et caisses de retraite : Certaines mutuelles et caisses de retraite complémentaires proposent des aides pour le financement des obsèques, souvent sous forme de forfait ou de prise en charge partielle des frais.
À lire aussi  Chèque alimentaire : finalement, le gouvernement opte pour une expérimentation au niveau local

Pour bénéficier de ces aides, il est nécessaire de respecter les critères d’éligibilité et de suivre les démarches administratives requises.

➡️ Dossier spécialDroits de succession au décès du 2ème parent : tout ce que vous devez savoir pour éviter les pièges fiscaux

Les aides locales et associations

Certaines mairies, départements ou régions proposent des aides pour le financement des obsèques :

  • Aides municipales : Les communes peuvent accorder des aides financières ponctuelles en cas de décès d’un habitant. Ces aides sont généralement soumises à conditions de ressources et varient selon les communes.
  • Fonds de solidarité pour le logement (FSL) : Le FSL peut prendre en charge une partie des frais d’obsèques si le défunt était locataire et sous certaines conditions de ressources.
  • Associations caritatives : Des associations comme la Croix-Rouge, le Secours Catholique ou le Secours Populaire peuvent également proposer des aides ponctuelles pour les frais funéraires, sous réserve de remplir leurs critères d’éligibilité.

➡️ Bon à savoirQuels sont les avantages du PACS en cas de décès ?

Il est recommandé de se renseigner auprès des services sociaux de sa commune pour connaître les dispositifs locaux existants.

À lire aussi  Chèque énergie : c'est officiel, les habitants de HLM pourront l'utiliser pour payer leur chauffage

Réduire les coûts de l’enterrement

En plus des aides disponibles, il existe plusieurs astuces pour diminuer les frais liés aux obsèques :

  1. Comparer les devis : Les tarifs des prestations funéraires varient d’une entreprise à l’autre. Il est donc conseillé de demander plusieurs devis pour choisir l’offre la plus adaptée à son budget.
  2. Opter pour une inhumation en terrain commun : Cette option, moins coûteuse qu’une concession individuelle, consiste à inhumer le défunt dans un emplacement collectif pour une durée limitée.
  3. Choisir des prestations simples : Certaines options, comme les plaques funéraires ou les ornements floraux, peuvent être onéreuses. Privilégier des éléments simples et sobres permet de réduire les coûts.

Ce qu’il faut retenir : plusieurs aides existent pour financer l’enterrement d’un proche décédé. Il convient de s’informer sur les contrats d’assurance souscrits par le défunt, ainsi que sur les dispositifs publics, locaux et associatifs disponibles. Par ailleurs, adopter certaines pratiques, comme comparer les devis ou opter pour des prestations modestes, contribue également à alléger la charge financière liée aux obsèques.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.