Europeum : Ce Youtubeur soupçonne l’Europe de choisir la blockchain MultiversX

Un youtubeur crypto bien connu, a récemment enquêté sur la possibilité que l’Europe puisse adopter la blockchain MultiversX pour son projet de blockchain européenne, Europeum. Cette hypothèse suscite de vives discussions parmi les investisseurs et les passionnés de cryptomonnaie. Voici un aperçu de son analyse détaillée.

MultiversX et le projet Europeum

Depuis quelques mois, la rumeur circule : MultiversX serait peut-être la technologie choisie par l’Europe pour développer sa blockchain européenne, Europeum. Le youtubeur Mon Bitcoin Et Mon Couteau a décidé de creuser cette question. Dans sa vidéo, il expose ses doutes, ses questionnements et ses découvertes.

“Je ne suis pas en train d’établir une théorie farfelue, je me pose juste des questions”, précise-t-il.

Certains pensent que ce projet n’a rien à voir avec MultiversX, tandis que d’autres sont convaincus que cette blockchain innovante est la clé de voûte de l’initiative européenne.Le youtubeur, quant à lui, tente d’apporter des éléments de réponse.

Les tweets mystérieux de Beniamin Mincu

L’une des pièces maîtresses de son enquête repose sur une série de tweets publiés par Beniamin Mincu, une figure influente dans l’écosystème crypto. Le 21 mai, il publie un tweet énigmatique : il évoque une “voix potentiellement convaincante pour l’accélérationnisme européen” et inclut le drapeau de l’Union européenne. Peu de temps après, un autre tweet de Goku annonce le lancement de l’Europeum, le projet de blockchain de l’Union européenne. Dix pays participent à cette initiative, dont la France. Mathieu Michel, secrétaire d’État belge à la numérisation, souligne l’importance de créer “une nouvelle infrastructure souveraine”.

Ces tweets, tombant au même moment, ont éveillé des soupçons. Pour certains, c’est une coïncidence troublante. Beniamin Mincu n’en est pas à son premier coup d’éclat en matière d’accélérationnisme européen. Le 17 mai, il interrogeait déjà ses followers sur les facteurs cruciaux pour relancer et accélérer le progrès européen. “Le moment est-il venu d’une renaissance de l’ambition européenne ?”, s’interrogeait-il.

À lire aussi  Cantina Royal, où acheter le NFT Genesis Space Ape Mistery Box ?

L’importance de la souveraineté numérique

Mathieu Michel décrit l’Europeum comme une infrastructure technologique favorisant la conclusion de contrats en ligne et l’échange de données de manière souveraine et sécurisée. Cette initiative vise à offrir une plateforme pour l’échange de données sécurisées et automatisées à travers le continent. Parmi les cas d’usage, on trouve la reconnaissance des identités numériques et la traçabilité des chaînes d’approvisionnement alimentaire.

En cherchant davantage, le youtubeur découvre que l’Europeum se fonde sur l’European Blockchain Services Infrastructure (EBSI), une plateforme déjà en place. Bien que cela semble écarter l’implication directe de MultiversX, la compatibilité avec les Sovereign Chains pourrait changer la donne.

🚨 Rappelez-vous, dans le podcast GM Web3, nous avions posé la question à Robert Sasu (developper chez MultiversX) si les Sovereigns Shards étaient adaptées pour être utilisées par les gouvernements. Sa réponse : Oui, oui et oui. C’est l’un des principaux cas d’utilisation que nous avons à l’esprit en construisant ce produit. (Voir la synthèse de l’interview en Français)

MultiversX : un acteur clé en Europe ?

Mon Bitcoin Et Mon Couteau souligne également que MultiversX mène des discussions à un niveau étatique et institutionnel avec plusieurs pays européens. La Roumanie, le Portugal, la France et le Liechtenstein entretiennent des relations étroites avec cette blockchain. Par exemple, la Banque centrale du Portugal a accordé une licence bancaire à XMoney, et le Liechtenstein permet désormais le paiement des impôts en cryptos toujours grâce à XMoney.

À lire aussi  xDay Elrond Paris [2022] : Présentation, Dates, Prix

Ces relations renforcent l’hypothèse selon laquelle MultiversX pourrait être impliqué dans le projet Europeum. La Roumanie, pays d’origine de MultiversX, pourrait facilement promouvoir cette technologie auprès des autres pays participants.

Un avenir incertain mais prometteur

La vidéo du youtubeur se termine par une réflexion sur l’avenir potentiel de MultiversX en tant que technologie de référence pour les administrations, la finance et les entreprises européennes. “MultiversX mène des discussions à un niveau étatique”, rappelle-t-il, soulignant les efforts continus de la blockchain pour s’imposer comme un leader dans le domaine.

Partagez cet article avec vos amis et collègues pour qu’ils ne restent pas dans l’ignorance ! Laissez vos commentaires ci-dessous pour partager vos avis ou poser des questions. Comme nous invite à le faire Mon Bitcoin Et Mon Couteau : restons curieux et continuons de chercher des réponses ensemble.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Vulcoin

Entrepreneur passionné de blockchain et de crypto-monnaies, avec un engouement particulier pour MultiversX qui, à mon sens, redéfinit les possibilités de l’écosystème. Fort d’une solide expérience dans le business en ligne, je considère l’intelligence artificielle comme un allié révolutionnaire. À travers mes articles, je partage mon expertise et mes insights sur l’intersection de ces technologies puissantes.

Laisser un commentaire