Stretchflation : quand les prix augmentent mais les produits rétrécissent

Plongez dans l’univers de la stretchflation, ce phénomène économique où les prix grimpent tandis que les produits, subtilement, se réduisent. Découvrez comment cette tendance impacte votre quotidien et votre pouvoir d’achat.

Dans les rayons des supermarchés, une nouvelle bataille s’est engagée. Ce n’est pas une guerre des stocks comme nous l’avons connue récemment, mais une lutte acharnée sur les prix. D’un côté, les ménages cherchent à faire des économies dans un contexte de revenus stagnants. De l’autre, les industriels de l’agroalimentaire tentent de maintenir, voire d’augmenter leurs marges. La dernière arme dans cette guerre économique s’appelle la stretchflation.

Stretchflation : l’illusion d’une bonne affaire

La stretchflation est un phénomène économique qui se manifeste de plus en plus dans nos supermarchés. Contrairement à la shrinkflation, où la quantité des produits est réduite sans changer le prix, la stretchflation implique une augmentation apparente de la quantité du produit avec une hausse disproportionnée du prix. Par exemple, un paquet de 400 g de pain surgelé pourrait passer à 460 g, mais son prix monterait de 2,93 euros à 3,99 euros. Les consommateurs pensent faire une bonne affaire en voyant la quantité augmenter, alors que le prix au kilo démontre pourtant le contraire.

Les différences entre stretchflation, shrinkflation et inflation

Il est crucial de distinguer la stretchflation des autres phénomènes économiques similaires :

  • Stretchflation : Augmentation de la quantité d’un produit avec une hausse plus que proportionnelle du prix.
  • Shrinkflation : Réduction de la quantité d’un produit tout en maintenant son prix. Cette méthode est déjà régulée par un arrêté en France.
  • Inflation : Hausse générale des prix des biens et services dans une économie, mesurée par des indices comme l’indice des prix à la consommation (IPC).
À lire aussi  Immobilier locatif : voici le nouveau cauchemar des propriétaires bailleurs

Pourquoi les industriels utilisent-ils la stretchflation ?

Face aux nouvelles réglementations sur la shrinkflation, les industriels voient dans la stretchflation une alternative pour accroître leurs bénéfices sans attirer l’attention négative des consommateurs. En augmentant légèrement la quantité d’un produit mais de manière significative son prix, ils exploitent la perception erronée des consommateurs qui croient obtenir une meilleure valeur.

L’arrêté du 4 mai 2024 oblige les industriels à être transparents sur toute réduction de quantité accompagnée d’une hausse du prix. Cependant, cette réglementation ne couvre pas la stretchflation, créant un vide juridique que les industriels s’empressent d’exploiter. La stretchflation est plus délicate à détecter, nécessitant des calculs précis pour comprendre le véritable coût du produit par unité de poids ou de volume.

Comment se protéger de la stretchflation

Les consommateurs disposent toutefois d’une arme efficace contre ces manœuvres : le prix au kilo. Que ce soit pour la stretchflation, la shrinkflation ou toute autre astuce des industriels, le prix au kilo doit obligatoirement être affiché en magasin.

À lire aussi  Chauffage aux pellets : comment choisir ses granules de bois pour obtenir le meilleur rendement ?

Pour déjouer les pièges de la stretchflation, il est essentiel de toujours :

  • Vérifier le prix au kilo ou au litre
  • Comparer les différentes options disponibles
  • Être attentif aux fausses promotions et aux offres trompeuses

En fin de compte, une vigilance accrue et une bonne compréhension des étiquettes des produits peuvent aider les consommateurs à naviguer dans cette jungle de prix et à protéger leur pouvoir d’achat.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

Laisser un commentaire