Frais bancaire : la fête est finie pour les frais cachés sur les paiements en carte bancaire

Vous avez un compte bancaire ? Attention, les règles changent ! L'Europe se penche sur les frais de transaction par carte, et ce qui va suivre pourrait bien vous intéresser.

Des frais bancaires en constante augmentation

Depuis quelques années, les frais liés aux transactions par ne cessent de grimper. Selon les derniers chiffres publiés par la de France, 62% des paiements en France sont effectués par carte. Un mode de paiement prisé qui se heurte désormais à une augmentation notable des coûts pour les commerçants. En effet, une étude récente de la Direction générale de la concurrence européenne souligne une hausse significative des frais de transaction, passant de 0,27 % en 2018 à 0,44 % en 2022 pour les cartes de débit.

Les commerçants européens, durement touchés par ces hausses, se retrouvent dans une situation délicate. Leur dépendance à Visa et MasterCard, conjuguée à des frais en constante augmentation, pèse lourdement sur leurs finances. Les frais de réseau, notamment, ont plus que doublé en trois ans. Cette est justifiée, selon les réseaux de cartes, par le besoin accru de sécurisation et l'introduction de nouvelles fonctionnalités.

Les voix s'élèvent parmi les professionnels du secteur pour dénoncer une structure de frais de plus en plus complexe et opaque, qui complique la gestion financière des commerçants. Face à cette situation, le gouvernement français appelle à une régulation plus stricte à l'échelle européenne.

La réponse européenne : vers une régulation renforcée

Lors du récent France Payments Forum, Bertrand Dumont, directeur général du Trésor, a mis en avant la nécessité d'une étude européenne approfondie pour évaluer l'impact de ces augmentations sur le pouvoir d'achat des consommateurs et la compétitivité des commerçants. Ce besoin d'équilibre entre innovation et équité tarifaire semble devenir une priorité pour la Commission européenne, qui pourrait envisager des mesures correctives dans le futur proche.

Les réseaux de cartes défendent leurs tarifs en vantant la valeur ajoutée de leurs services, surtout en termes de sécurité et d'innovation. Cependant, cette défense est loin de convaincre les commerçants et les consommateurs qui voient leurs coûts augmenter. La transparence des frais, ou plutôt son absence, est un problème croissant qui nécessite une intervention réglementaire pour protéger les intérêts des utilisateurs européens.

Cette initiative de régulation pourrait marquer un tournant dans la gestion des frais de paiement par carte. En assurant une plus grande transparence et équité, l'Europe espère garantir la durabilité des pratiques commerciales tout en protégeant les droits des consommateurs. Les jours de hausse libre des frais semblent donc comptés, au bénéfice de tous les acteurs du marché.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x