Crédit immobilier, crowdfunding : la hausse des taux d’intérêt sonne la fin de la fête

Les temps sont durs pour les personnes à la recherche d'un crédit pour financer leur logement. La hausse des taux d'intérêt ces derniers mois a rendu l'accès à un crédit plus difficile et les banques sont devenues particulièrement scrupuleuses. Selon la de France, les candidats acquéreurs doivent désormais se priver de 11 mètres carrés environ, à budget égal. De plus, la part des dossiers finançables a diminué, passant de 70% en 2021 à 56% en mars 2023 chez Meilleurtaux.

Crowdfunding immobilier en crise

Le secteur du crowdfunding immobilier, qui était en pleine explosion en Novembre dernier, est également touché par la crise. Les projets en retard de remboursement ont augmenté de 13% et les défauts de remboursements se multiplient. Cette situation s'explique par la crise du marché immobilier, qui a entraîné une baisse des prix dans l'ancien, la fin des dispositifs d'incitation fiscale et une hausse des taux d'intérêt. Les ventes de biens neufs ont chuté de près de 25% en 2022 et les premiers mois de 2023 s'annoncent dramatiques. Les coûts de financement sont de plus en plus élevés, et le secteur de la promotion immobilière est confronté à la forte hausse du coût des matériaux. Le financement participatif immobilier va devoir affronter sa première véritable crise.

A lire aussiHomunity : le géant français du crowdfunding immobilier

Des taux en hausse et une fin de la fête

Il est clair que la fête est bel et bien finie sur le marché immobilier. Les plus optimistes n'envisagent pas de détente sur le front des taux avant la seconde moitié de 2024. Les emprunts à moins de 0,90% sur vingt ans appartiennent désormais au passé et ne sont pas près de revenir. Les banques se montrent très sélectives lorsqu'il s'agit d'octroyer un crédit immobilier, et la situation ne devrait pas s'améliorer si les taux continuent de grimper.

A la une – Coup dur pour les emprunteurs immobiliers : la hausse des taux d'intérêt provoque une chute spectaculaire des crédits immobiliers !

Ce qu'il faut retenir : la hausse des taux d'intérêt a rendu l'accès au crédit immobilier plus difficile et a entraîné une baisse du marché immobilier. Le secteur du immobilier est également touché par cette crise. Les investisseurs et acheteurs doivent être prudents et bien évaluer les risques avant de prendre une décision d'investissement.

🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.