Coup dur pour les emprunteurs immobiliers : la hausse des taux d’intérêt provoque une chute spectaculaire des crédits immobiliers !

Le marché de l' traverse une période difficile depuis début 2022. En février 2023, les dernières données de l'Observatoire Crédit Logement / CSA relayées par BFM Business révèlent une baisse de 9,3% du nombre de crédits immobiliers signés par rapport à janvier 2023. Cette tendance à la baisse se poursuit alors que les taux d'intérêt ne cessent d'augmenter depuis plus d'un an. Les acheteurs sont de moins en moins nombreux et les banques sont de plus en plus strictes sur les conditions d'accès au crédit.

Sur un an, le nombre de crédits immobiliers accordés a chuté de 48,7%. Si l'on compare les douze derniers mois (de mars 2022 à février 2023) aux douze mois précédents (de mars 2021 à février 2022), le nombre de crédits accordés a diminué de 27,2%. Cette chute spectaculaire est directement liée à l'augmentation continue des taux depuis 14 mois.

Dossier – Comment calculer son taux d'endettement pour un crédit immobilier

Des taux en hausse constante

En février 2022, les taux moyens tournaient autour de 1,10%. Un an plus tard, en février 2023, ils ont atteint 2,82%. Cette nouvelle remontée des taux a rendu l'obtention d'un crédit immobilier plus difficile. De plus, le taux d'usure pour les prêts de 20 ans ou plus a été rehaussé à 4% au 1er mars, ce qui renforce les conditions strictes d'accès aux crédits immobiliers.

Une demande en baisse

Dans ce contexte, la demande de crédits immobiliers est en baisse. Les emprunteurs avec le moins d'apport personnel ont de plus en plus de difficultés à accéder au crédit. Les incertitudes liées à l', le pouvoir d'achat et la guerre en Ukraine freinent également les acheteurs dans leurs projets immobiliers.

Le marché de l'immobilier subit les conséquences de cette situation, que ce soit sur le neuf ou l'ancien. Les emprunteurs réalisent des projets immobiliers moins onéreux et moins ambitieux. En effet, les montants des crédits accordés sont de plus en plus faibles.

A lire aussi – DPE : son impact gangrène le marché de l'immobilier

Une situation préoccupante

La hausse des taux d'intérêt et les conditions d'accès strictes ont des effets dévastateurs sur le marché des crédits immobiliers. Le nombre de crédits accordés est en chute libre depuis début 2022, ce qui affecte le marché de l'immobilier dans son ensemble. La situation économique générale ne semble pas s'arranger en 2023, ce qui pourrait aggraver la situation. Les acteurs du marché de l'immobilier devront donc faire preuve de créativité pour trouver des solutions afin de relancer l'activité.

Astuce : Si votre taux d'endettement est un peu trop élevé pour obtenir un prêt avantageux, sachez qu'il existe une solution pour le réduire si vous avez plusieurs crédits en cours : le rachat de crédits. Simulez et comparez gratuitement une demande de rachat de crédits et testez votre éligibilité avec notre comparateur.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.