Coût de création d’une SCI familiale chez un notaire

Une Société Civile Immobilière (SCI) est une forme juridique qu'un groupe de personnes choisit pour gérer, acheter et vendre des biens immobiliers. La création d'une SCI familiale chez un notaire nécessite l'intervention d'un avocat spécialiste en matière de droit . Ce guide a pour but de vous aider à comprendre le processus complet nécessaire à la création d'une SCI familiale, y compris les frais associés.

La SCI familiale : définition et fonctionnement

Qu'est-ce qu'une SCI familiale ?

Une SCI familiale est une société civile qui permet aux membres d'une famille – mari et femme, parents et enfants, frères et sœurs, etc. – de prendre des décisions sur la manière dont elle gère lesbiens immobiliers. Les membres peuvent être propriétaires conjoints ou individuels, mais toutes les décisions doivent être prises ensemble. Une SCI familiale est parfaite si vous souhaitez acheter plusieurs biens immobiliers et partager leur gestion au sein de votre famille.

Comment créer une SCI familiale ?

La première étape pour créer une SCI familiale consiste à rédiger les statuts de la société. Pour ce faire, vous devrez contacter un avocat ou un conseiller juridique qualifié afin d'obtenir un avis légal. Le document contiendra des informations importantes telles que les noms des associés, le montant du capital social versé par chaque associé et les modalités de répartition des bénéfices entre les membres de la famille. Une fois les statuts rédigés, vous devrez les signer et les envoyer à un notaire afin de les enregistrer officiellement.

Dossier Spécial – Classement 2022 des villes les plus rentables en l'investissement locatif

Quelles sont les autres étapes ?

Une fois les statuts de la SCI familiale rédigés et signés, vous devrez déposer ces documents auprès du notaire. Cette étape est essentielle car elle assure la protection juridique des parties impliquées. Une fois le dépôt effectué, vous pouvez demander l'enregistrement de la société auprès des services fiscaux.

Coûts et frais annexes

Quel est le coût du notaire pour la création d'une SCI familiale ?

Le coût total de la création d'une SCI familiale chez un notaire variera en fonction des services fournis par le professionnel choisi et des services supplémentaires requis. En règle générale, les honoraires du notaire sont compris entre 500 et 1000€, mais ils peuvent être plus élevés en fonction de la complexité de l'affaire. Il faut également prendre en compte les frais d'enregistrement auprès des services fiscaux, qui s'élèvent généralement à environ 150€.

Autres coûts à prendre en compte

Outre les frais liés à la création et à l'enregistrement de la SCI, il convient de prendre en compte les frais de gestion courante et les impôts et taxes dus chaque année. Par exemple, les frais annuels liés à l'établissement des comptes et à la présentation des rapports aux associés peuvent aller jusqu'à 500€. De plus, les impôts et taxes appliqués à une SCI sont plus élevés qu'à une SARL classique, il est donc important de bien évaluer ces frais avant de s'engager.

La création d'une SCI familiale chez un notaire peut se révéler relativement coûteuse selon la complexité du dossier. Cependant, elle offre une certaine sécurité juridique et présente l'avantage d'être plus facile à gérer qu'une SARL dans certains cas. Il est donc important de bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision finale.

FAQ :

Quels sont les avantages fiscaux d'une SCI familiale ?

Les avantages fiscaux d'une SCI familiale incluent la possibilité de choisir entre l'impôt sur le revenu (IR) et l'impôt sur les sociétés (IS), la transmission facilitée du patrimoine immobilier, l'optimisation de la gestion des biens immobiliers et la déduction des charges et intérêts d'emprunt.

Pourquoi acheter en SCI plutôt qu'en nom propre ?

Acheter en SCI plutôt qu'en nom propre présente plusieurs avantages : une gestion plus souple des biens immobiliers, une facilité dans la transmission du patrimoine, une protection du patrimoine personnel et une optimisation fiscale selon le régime d'imposition choisi.

Puis-je habiter dans ma SCI ?

Oui, vous pouvez habiter dans un bien détenu par votre SCI. Cependant, il est important de signer un bail et de payer un loyer à la SCI, même si vous en êtes l'associé, afin de respecter les règles légales et fiscales en vigueur.

Qui paye la taxe foncière dans une SCI ?

La taxe foncière est généralement payée par la SCI, qui est la propriétaire du bien immobilier. Toutefois, il est possible de stipuler dans le bail que le locataire est responsable du paiement de la taxe foncière.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.