Crédit immobilier, attention à cette arnaque qui vous vole votre apport

  1. /
  2. Finances personnelles
  3. /
  4. Emprunter
  5. /
  6. Crédit immobilier, attention à...

Le Crédit Mutuel met en garde contre une nouvelle arnaque visant à subtiliser l’apport des emprunteurs en leur faisant miroiter l’obtention d’un crédit immobilier à un taux imbattable. En se faisant passer pour des banquiers, les escrocs essaient de récupérer le montant de l’apport des emprunteurs en leur proposant une offre de crédit qui s’avère finalement être fausse.

Déroulement de l’arnaque

Un couple a été victimes de cette arnaque alors qu’ils cherchaient un prêt pour acheter une ferme. Après avoir utilisé un comparateur en ligne de crédit immobilier (pas le nôtre), ils ont été contactés par une personne se présentant comme conseillère en crédit immobilier chez Boursorama. Comme pour n’importe quel dossier de crédit, la fausse conseillère leur a demandé de transmettre un certain nombre de documents, y compris leurs pièces d’identité. Quelques jours plus tard, le couple a reçu une offre de crédit.

Une fois l’offre acceptée, la fausse conseillère a annoncé que le virement de l’apport personnel, d’un montant de 50 000 euros, devait être effectué sur un compte bancaire créé pour l’achat de la maison, cet argent étant ensuite destiné au notaire. Cependant, une fois le virement fait, la somme n’a jamais été reçue par le notaire.

Précautions à prendre

La Fédération bancaire française (FBF) rappelle que si des contrôles pour s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur sont bien effectués par la banque avant l’octroi du crédit, l’établissement bancaire ne demandera jamais de transférer les fonds avant la validation du dossier. De même, le montant de l’apport est quasiment toujours envoyé directement sur un compte de l’office notarial et non pas à la banque.

Le Crédit Mutuel publie sur son site internet deux conseils à l’intention des emprunteurs : vérifier l’offre en effectuant un contre-appel à la banque et utiliser le numéro de téléphone grâce à un moteur de recherche. En cas d’arnaque, les emprunteurs doivent évidemment porter plainte, puis demander à leur banque d’effectuer une demande de retour de fonds. Cependant, il n’y a pas de garantie que les fonds soient restitués.

Dossier immobilier : Immobilier locatif, ces 5 villes où investir avec de 100 000 euros de budget

Pour résumer

Il est important de prendre certaines précautions lors de la demande d’un prêt immobilier, notamment en vérifiant l’offre et en utilisant un moteur de recherche pour vérifier le numéro de téléphone de l’établissement bancaire. En cas de doute ou de suspicion d’arnaque, il est essentiel de porter plainte et de demander à sa banque de faire une demande de retour de fonds. Il est également important de rappeler que les banques ne demanderont jamais de transférer les fonds avant la validation du dossier, et que le montant de l’apport est habituellement envoyé directement sur un compte de l’office notarial plutôt que sur un compte bancaire.

4.7/5 - (3 votes)
Suivez-nous sur twitter : Le média économique d'un #CitoyenEnSlip de France