Urgent pour les étudiants : voici le hack pour manger au Crous à 1€ toute l’année scolaire 2023-2024 !

Pour la rentrée scolaire, les restaurants universitaires du réseau Crous offrent une nouvelle aubaine aux étudiants pour l’année universitaire 2023-2024. Découvrez comment profiter de cette opportunité qu’il s’agisse des étudiants boursiers ou non-boursiers en situation de précarité.

Les étapes pour bénéficier du tarif préférentiel

Étudiants non-boursiers en situation de précarité, une belle opportunité s’offre à vous! Vous pouvez dès maintenant postuler pour avoir vos repas dans les restaurants universitaires à seulement 1 €. Voici les démarches à suivre :

  • Rendez-vous sur le site epa.lescrous.fr et cliquez sur « Faire ma demande ».
  • Connectez-vous avec vos identifiants de la plateforme MesServices, celle utilisée pour Parcoursup.
  • Remplissez soigneusement les informations demandées et fournissez les justificatifs financiers requis, allant des ressources comme les salaires ou les aides au logement, jusqu’aux charges comme le loyer ou les remboursements de prêt.
  • Le service social du réseau des Crous se penchera sur votre demande. N’oubliez pas : la date limite pour postuler est le 2 janvier. Si vous ratez cette échéance, une rencontre avec le service social de votre Crous de rattachement devient indispensable.

Facilité pour les étudiants boursiers

Les démarches pour les étudiants boursiers sont simplifiées. Vous avez reçu votre notification de bourse par mail ? Alors, suivez ces étapes :

  • Créez un compte Izly.
  • Vous pouvez directement régler votre repas via l’application Izly ou avec votre carte étudiant rechargeable. Si votre compte Izly est déjà actif, aucune autre démarche n’est requise. Votre statut de boursier est directement synchronisé dès réception de la notification de bourse.
À lire aussi  Découvrez comment débloquer votre épargne salariale plus tôt que prévu, de nouvelles opportunités à saisir !

Deux options de tarification pour s’adapter à chaque besoin

Pour l’année universitaire 2023-2024, les Crous conservent les tarifs de l’an dernier. Deux propositions vous sont faites :

  • Une tarification « sociale » pour 3,30 €.
  • Une tarification « très sociale » pour 1 €, spécifiquement pour les étudiants boursiers ou non-boursiers précaires.
  • Pour ces prix, vous avez droit à un “menu à 6 points”, incluant une entrée, un plat principal et un dessert. Un choix diversifié vous est proposé, avec même une alternative végétarienne.

Petite information à garder en tête : une formule “premium” à 2,80 € est également disponible pour les étudiants boursiers ou en situation de précarité dans les cafétérias, et à 5,10 € pour les autres étudiants.

Les nouveautés pour les bourses étudiantes en 2023/2024

La ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a révélé les premières actions de la réforme des bourses étudiantes basées sur les critères sociaux pour la rentrée prochaine. Ces modifications, tant attendues par la communauté étudiante, ont été discutées lors d’une concertation nationale sur la vie étudiante depuis octobre 2022. Parmi les changements notables :

  • Revalorisation des bourses de 37 € par mois.
  • Augmentation du nombre d’étudiants éligibles aux bourses.
  • Repas à 1 € confirmés pour les années à venir.
  • Tarif des repas et des loyers en résidence Crous maintenus. Cette réforme, estimée à plus de 500 millions d’euros, n’est que le prélude à une refonte plus vaste des bourses prévue pour 2024 ou 2025.

Détails sur la revalorisation des bourses

À partir de la rentrée 2023, le montant des bourses connaîtra une augmentation de 37 € par mois pour tous les échelons, soit 370 € sur dix mois. Selon Sylvie Retailleau, cette hausse est la plus significative depuis une décennie. Elle représente une majoration de 34 % pour le premier échelon et suit le taux d’inflation pour le dernier échelon.

Près de 20 % des étudiants boursiers bénéficieront d’une élévation significative de leur bourse, allant de 66 € à 127 € par mois.

Une lutte contre les effets de seuil

Une autre priorité de la ministre est de combattre les effets de seuil dans le système d’échelons. Pour rappel, de légères variations du revenu parental peuvent entraîner d’importantes fluctuations du montant de la bourse. À partir de la rentrée 2023, Sylvie Retailleau s’assure que « aucun étudiant ne verra sa bourse diminuer d’un montant supérieur à l’augmentation des revenus de ses parents ».

Tags associés : Étudiants, Repas Crous, Tarif préférentiel, Restaurants universitaires, Bourses étudiantes, Réforme, Sylvie Retailleau, Tarification sociale.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.