Investir dans l’immobilier locatif : comment faire ?

Guide pour investir dans l'immobilier locatif

Les allégements fiscaux qui réduisent l’impôt sur le revenu peuvent vous aider à maximiser votre investissement. En fait, le législateur ou le gouvernement accorde des allégements fiscaux en échange d’un contrat de location. Par conséquent, chaque contribuable qui paie des impôts peut bénéficier d’options d’exonération fiscale personnalisées. L’investissement locatif est le seul qui vous permet de créer un patrimoine à crédit, dont 34% est payé par le locataire, et le reste est couvert par des économies d’impôts et des économies réduites. Plusieurs programmes d’investissement locatif sont offerts, notamment les programmes Malraux, Censi Bouvard et Pinel.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ?

Comme son nom l’indique, l’investissement immobilier locatif est l’achat d’un bien immobilier avec l’intention de le louer pour une certaine durée connue sous le nom de bail. Après la vente ou le transfert du bien acquis, celui-ci peut être renouvelé ou communiqué. Il est également possible d’investir à plusieurs dans l’immobilier locatif, dans le cadre d’une SCI familiale par exemple.

Les mesures essentielles pour un investissement locatif réussi

En période de crise, l’investissement locatif est particulièrement rassurant. Les Français valorisent ce type d’investissement, dont les rendements dépassent ceux de l’épargne réglementée et de l’assurance-vie. Avec des taux immobiliers très bon marché, beaucoup d’acheteurs se dirigent vers l’investissement locatif pour éviter les impôts ou construire des actifs. Il reste à voir comment le marché réagirait à la catastrophe sanitaire. Voici quelques conseils à garder à l’esprit lors de la recherche dans l’immobilier.

L’étape critique est la sélection de l’hébergement

Mais nous ne nous contentons pas d’investir une dizaine de milliers d’euros. Sachez que si vous faites un mauvais investissement, il peut rapidement se transformer en un désastre financier, spécialement si vous êtes incapable de localiser un locataire…

La surface de la propriété

Vous parcourez les annonces de l’immobilier et débattez entre différents types des locaux pour investir ? Si c’est la première fois que vous rentrez dans ce domaine, une petite maison ou un appartement d’une chambre est préférable. Les surfaces plus petites sont souvent plus chères par m² à louer que les plus grandes.

Ne vous surestimez pas et diversifiez vos investissements

Avec un paiement inférieur (10 %) et un prêt d’une durée de 20 ans, votre effort mensuel doit être réduit au minimum. Cependant, gardez à l’esprit que le prix par m² de petites surfaces est plus élevé pour l’achat et la location. Cette précaution, associée à la diversification des investissements, vous permet d’éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier en cas de crise, comme les loyers impayés, et donc de gérer la situation plus simplement.

Choisissez un locataire et un promoteur

Pour trouver un “bon” locataire qui paiera son loyer à temps et ne pas endommager la propriété locative, le propriétaire doit demander des pièces justificatives spécifiques afin de réduire les risques et prendre une décision éclairée.

Vous pouvez obtenir une garantie conjointe si votre loyer est inférieur au tiers de votre revenu. En cas de logement partagé, demander un acompte pour la totalité du loyer de chaque membre ayant le plus d’assurances est généralement préférable.

Les avantages de l’investissement locatif

Investir dans un bien locatif vous permet de développer une richesse entièrement financée par crédit et ne nécessite pas de ressources importantes à rembourser. En effet, l’équation de l’investissement locatif consiste à placer, d’une part, le montant du prêt et, d’autre part, la somme des loyers mensuels perçus sur la période X et les économies d’impôt réalisées par cet investissement. S’il y a une différence, c’est ce qu’on appelle l’effort d’économie :

  • en raison de la nature des actifs immobiliers, l’investissement locatif peut être mieux compris que l’investissement financier ;
  • l’investissement locatif stimule l’économie : le secteur immobilier contribue pour 9 % à la création de richesse annuelle et est le sixième emploi en France ;
  • l’investissement dans l’immobilier locatif permet à l’investisseur de profiter des échappatoires fiscales approuvées et soutenues par l’État, souvent connues sous le nom de régimes d’exonération de l’impôt foncier ;
  • l’investissement locatif répond aux besoins constants de la société en matière de logement, avec 3,6 millions de Français sans logement ou mal-logés, espérance de vie plus longue, taux de natalité élevés et solde migratoire positif ;
  • enfin, l’investissement locatif offre un rendement relativement élevé compte tenu du niveau de risque encouru et des taux d’intérêt historiquement bas sur les prêts.
Pour toute demande d'information, merci de me contacter sur Twitter.