Ma Prime Renov 2023 : comment obtenir jusqu’à 50000 € d’avance sans attendre le versement de la prime

La rénovation énergétique des passoires thermiques devient de plus en plus une question importante pour les propriétaires. Bien que MaPrimeRénov’ permette de financer les travaux de rénovation, il faut souvent attendre jusqu’à trois mois avant de toucher l’aide, ce qui n’est pas toujours envisageable pour les propriétaires.

Des délais de versement qui peuvent être longs

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) distribue les primes MaPrimeRénov’, mais selon leurs données, il faut en moyenne cinq semaines pour recevoir l’argent une fois le dossier complet, et cela peut prendre jusqu’à trois mois. Le renforcement de la lutte anti-fraude en 2022 a même augmenté les délais d’attente.

Pour les propriétaires qui ont besoin de trésorerie dès le versement de l’acompte, cette situation est souvent impossible à gérer. C’est pourquoi des organismes ont créé des produits bancaires sur mesure pour les aider.

Plusieurs solutions pour obtenir une avance sur l’aide MaPrimeRenov’ 2023

La start-up Heero a lancé un prêt à la consommation pour les propriétaires qui ont besoin de cash dès le versement de l’acompte. Son montant peut aller de 4 000 à 75 000 euros, remboursables sur 1 à 13 ans, avec un taux fluctuant entre 4,5 % et 5,9 %. Une fois les aides reçues, le crédit peut être remboursé de façon anticipée, sans frais, dans la limite de 10 000 euros.

À lire aussi  Climatisation réversible : pourquoi le printemps est le meilleur moment pour demander un devis

En outre, différents établissements bancaires proposent divers produits. L’Éco-prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ) est cumulable avec MaPrimeRenov’ et permet de bénéficier d’un prêt sans intérêts de 7 000 à 50 000 euros pour financer des travaux de rénovation énergétique. Il peut être attribué à tous les propriétaires, sans condition de ressources, pour une résidence principale construite il y a au moins deux ans.

Les banques proposent également des prêts “rénovation énergétique”. Le Crédit Mutuel vend un prêt “Avance Rénovation”, un crédit relais remboursable sur 24 mois pour les propriétaires des passoires énergétiques. Ces prêts peuvent aider à payer l’avance, ainsi que le reste à charge. Alternativement, il est possible de passer par l’un des mandataires financiers de l’Anah, comme Effy, qui peut financer l’avance et proposer des prêts complémentaires.

Les travaux de rénovation énergétique sont nécessaires pour lutter contre le changement climatique, mais peuvent représenter un coût important pour les propriétaires. MaPrimeRenov’ est une aide précieuse, voir le tableau officiel (gouv), mais les délais de versement peuvent être longs. Heureusement, des solutions existent pour obtenir une avance afin de ne pas avoir à attendre pour réaliser les travaux nécessaires.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.