Acheter une maison avec un vice caché d’humidité : Comment se protéger et que faire en cas de découverte ?

Si vous êtes en train d'acheter ou de louer un bien , vous devriez connaître les risques qui peuvent y être liés. L'un des principaux problèmes est celui des vices cachés. Parmi eux, l'humidité est une nuisance conséquente pouvant perturber la qualité de votre logement et engendrer des coûts importants pour sa résolution.

Dans cet article, nous allons voir ce qu'est un vice caché lié à l'humidité, à quoi il peut mener, comment le régler ainsi que les recours dont dispose une personne face à un tel problème.

Demander un devis

Qu'est-ce qu'un vice caché ?

Un vice caché est une anomalie ou un défaut survenu entre le moment où un bien immobilier est acheté ou loué et le moment où elle est revendue ou restituée par la personne qui l'occupe. Il peut s'agir à la fois d'une malfaçon de l'immeuble (mauvaise , absence de cloisons, etc.) ou d'un dysfonctionnement de l'installation électrique, du , de la plomberie, etc. Les vices cachés ne sont pas toujours immédiatement visibles, c'est pourquoi on les appelle “cachés”.

Demander un devis

Quelques exemples de vices cachés liés à l'humidité

  • Présence de moisissure ou de moisi,
  • Fuite d'eau ou infiltration,
  • Humidité excessive,
  • Problèmes d'étanchéité,
  • Infiltration de gaz et de produits chimiques,
  • Fissures et dommages dus à l'humidité.

Les vices cachés liés à l'humidité peuvent être très graves et avoir des conséquences néfastes pour la santé. Dans certains cas, ils peuvent même mettre en danger la sécurité de l'immeuble.

Demander un devis

A lire aussi2 solutions simples pour enlever l'humidité et les moisissures de vos fenêtres

Comment identifier un vice caché lié à l'humidité ?

La première chose à faire pour identifier un vice caché lié à l'humidité est de procéder à un examen approfondi de l'immeuble. Vous devrez inspecter chaque pièce et rechercher les signes extérieurs caractéristiques de l'humidité, tels que les fissures dans les murs, les moisissures, les mauvaises odeurs et les taches d'humidité.

Vous devrez également vérifier l'installation électrique et la plomberie afin de vous assurer qu'elles fonctionnent correctement et sans fuites. Si vous ne savez pas quoi regarder, vous devriez contacter un professionnel pour effectuer une inspection approfondie de l'immeuble.

Demander un devis

Quelles sont les conséquences d'un vice caché lié à l'humidité ?

Les conséquences d'un vice caché lié à l'humidité peuvent être variées. Elles peuvent être légères et se limiter à quelques petites tâches d'humidité à nettoyer, ou elles peuvent être plus graves et nécessiter des travaux importants et coûteux.

En effet, l'humidité peut provoquer des dommages structurels tels que des infiltrations, des fissures ou des tâches sur le mur, qui peuvent affecter la solidité et la stabilité de l'immeuble. Elle peut également provoquer des dommages aux meubles et aux appareils, et peut même nuire à la santé des occupants. En outre, l'humidité peut également favoriser le développement de moisissures et de champignons qui sont hautement toxiques et peuvent causer des irritations cutanées et respiratoires.

Demander un devis

Comment résoudre un vice caché lié à l'humidité ?

Une fois que vous avez identifié un vice caché lié à l'humidité, vous devrez trouver un moyen de le résoudre. Il existe différentes façons de traiter l'humidité, notamment :

  • Assainissement de l'air : cela consiste à installer des systèmes de ventilation performants, à changer l'air intérieur et à humecter l'air ambiant pour contrôler le taux d'humidité.
  • Isolation thermique : l'isolation thermique permet d'empêcher l'humidité de pénétrer dans l'immeuble. Cela peut impliquer l'application de matériaux isolants sur les murs et les plafonds.
  • Traitement des remontées capillaires : il s'agit d'utiliser des produits spécifiques pour empêcher l'eau de s'infiltrer à travers les murs et les sols et le long des canalisations.
  • Etanchement : l'étanchéité va empêcher l'humidité de s'accumuler dans l'immeuble. Cela peut impliquer l'application de couches imperméables sur les murs et les toitures extérieures.

Demander un devis

Quels sont les recours dont dispose une personne concernant un vice caché lié à l'humidité ?

Lorsqu'un vice caché lié à l'humidité est identifié, une personne peut engager des recours contre le vendeur ou le bailleur du bien immobilier. Ces recours peuvent prendre la forme d'une action en justice ou d'une indemnisation.

Dans le cadre d'une action en justice, le juge peut ordonner au propriétaire de réparer les défauts et/ou de verser des dommages et intérêts à la personne ayant découvert le vice caché. Une indemnisation peut également être demandée pour couvrir les frais engagés pour résoudre le problème.

Les vices cachés liés à l'humidité peuvent être très graves et engendrer des conséquences néfastes pour la santé et le bien immobilier. Pour cette raison, il est important de procéder à un examen approfondi de la maison avant de l'acheter ou de la louer. Si un vice caché lié à l'humidité est identifié, vous avez des recours à disposition pour obtenir une résolution ou une indemnisation.

Besoin d'un devis pour régler durablement vos problèmes d'humidité ?

Comparez les devis de professionnels certifiés grâce à notre comparateur gratuit et sans engagement !

FAQ

Comment prouver un vice caché dans une maison humide ?

Pour prouver un vice caché dans une maison humide, il est recommandé de faire appel à un expert en bâtiment qui pourra établir un rapport détaillé sur la situation. Ce rapport servira de preuve pour démontrer l'existence du vice caché, son origine et son impact sur la qualité du bien immobilier.

La moisissure est-elle un vice caché ?

La moisissure peut être considérée comme un vice caché si elle résulte d'un problème d'humidité ou de ventilation non apparent lors de l'achat du bien immobilier et si elle affecte la qualité du bien et son usage. Pour qu'elle soit reconnue comme un vice caché, il faut démontrer que l'acheteur n'était pas en mesure de la détecter lors de l'achat.

Comment effectuer un diagnostic d'humidité ?

Pour effectuer un diagnostic d'humidité, il est conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé. Ce dernier utilisera des instruments de mesure tels que l'hygromètre, la caméra thermique ou encore le détecteur d'humidité. Il évaluera les causes de l'humidité, l'étendue des dégâts et proposera des solutions adaptées pour traiter le problème.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.