CAF : Pourquoi vous n’avez pas bénéficié des 4,6% de hausse du RSA ?

Dès l’annonce d’une revalorisation de 4,6% du RSA, de nombreux allocataires ont attendu avec impatience la concrétisation de cette augmentation sur leur compte en banque. Cependant, pour certains, la hausse s’est révélée moins importante que prévu, voire inexistante. Cet article vise à éclaircir les subtilités du calcul de votre RSA et les facteurs qui peuvent influencer le montant final que vous percevez.

Une formule de calcul complexe régit le RSA

Le calcul de votre RSA, pour une personne seule, prend en compte plusieurs éléments qui peuvent diminuer le montant effectivement reçu. La formule se présente ainsi : montant forfaitaire de 635,71 € moins vos autres ressources et un forfait logement de 76,29 €. Cette formule signifie que même si le montant forfaitaire augmente de 4,6%, d’autres variables telles que vos revenus ou le forfait logement peuvent absorber une partie de cette hausse.

Les couples et les familles avec enfants sont également soumis à cette règle, où le calcul inclut les revenus du foyer et un forfait logement ajusté. Par exemple, un couple sans enfant voit son RSA calculé en soustrayant du montant forfaitaire les autres ressources du foyer et un forfait logement de 152,57 euros. Ces déductions peuvent expliquer pourquoi la revalorisation nette perçue est souvent inférieure aux 4,6% annoncés.

Les ajustements dans les prestations de la CAF depuis avril 2024

Depuis le début du mois d’avril 2024, la CAF a mis à jour les montants forfaitaires du RSA, mais “ce montant forfaitaire mensuel n’est qu’un élément de calcul de votre RSA”, comme le précise le décret. Ainsi, un bénéficiaire logé gratuitement, propriétaire de son logement sans emprunt en cours, ou sans aide au logement comme l’APL, pourrait potentiellement percevoir le montant maximal prévu. Mais pour la plupart, des déductions sont applicables.

En plus de ces variables, depuis le 1er février 2024, la CAF calcule les aides sur la base du montant net social, ce qui pourrait réduire encore le montant de vos prestations si des erreurs ont été commises dans vos déclarations passées ou si des conditions spécifiques s’appliquent, comme la possession de titres-restaurant.

Votre RSA n’a pas augmenté ? Si vous constatez que votre aide n’a pas évolué entre le versement du 5 avril et celui du 6 mai, il est recommandé de contacter la CAF pour clarifier votre situation. Des démarches peuvent être entreprises par téléphone au 3230, par courrier ou en vous rendant directement dans une antenne CAF.

L’explication derrière l’augmentation parfois moins significative du RSA est ancrée dans une combinaison de facteurs liés à la structure de votre foyer et à vos revenus. Bien que la revalorisation ait été largement annoncée, sa mise en œuvre varie grandement d’un foyer à l’autre, influencée par des éléments qui méritent d’être clairement compris pour éviter toute confusion.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

Laisser un commentaire