Une intelligence artificielle prend les commandes d’un avion de chasse américain

Pour la première fois, une intelligence artificielle a pris les commandes d’un avion de chasse de l’US Air Force. En effet, dans le cadre du programme Air Combat Evolution (ACE) destiné à développer de nouvelles interfaces “homme-machine” pour le combat aérien, la DARPA, l’agence du Pentagone dédiée à l’innovation, a organisé la compétition “AlphaDogfight” en août 2020. Cette compétition visait à opposer un pilote expérimenté de F-16 à un algorithme d’intelligence artificielle développé par Heron Systems.

Et c’est l’algorithme d’intelligence artificielle qui a remporté la victoire, même si les modalités de la joute ont pu biaiser le résultat, notamment en raison du fait que le pilote de F-16 n’avait pas ses repères habituels. Malgré tout, cette victoire a été saluée par le colonel Dan Javorsek, le responsable du programme ACE, qui a souligné que cela permettait d’accroître la confiance dans l’intelligence artificielle.

A lire aussi – Google Bard : l’IA qui veut détrôner ChatGPT en 2023

Cette victoire a également démontré l’efficacité des algorithmes d’intelligence artificielle pour le combat aérien, au-delà de la portée visuelle (BVR – Beyond Visual Range). Ainsi, l’US Air Force a mis au point un algorithme appelé Autonomous Air Combat Operations (AACO) pour le combat aérien au-delà de la portée visuelle, en complément du programme ACE de la DARPA. Ce dernier programme a également développé des agents d’IA, qui ont été testés en décembre 2022 aux commandes du X-62A VISTA, un F-16 modifié pour simuler les caractéristiques et les performances d’autres avions de combat.

À lire aussi  Comment comprendre et exploiter ChatGPT pour gagner de l'argent

Au total, douze tests en vol ont été effectués par des algorithmes d’intelligence artificielle, qui ont piloté l’avion d’essai X-62A VISTA et effectué des manœuvres de combat aérien depuis la base aérienne d’Edwards, en Californie. Les agents d’IA des deux équipes ont exécuté des manœuvres tactiques autonomes tout en maintenant les limites de l’espace aérien du monde réel et en optimisant les performances des avions.

Le X-62A VISTA a ainsi volé pendant 17 heures avec une intelligence artificielle à ses commandes. Pour Christopher Cotting, directeur de la recherche de l’Air Force Test Pilot School, ce type d’appareil permettra de mener à la fois le développement et les essais de techniques d’intelligence artificielle de pointe, tout en concevant de nouveaux aéronefs sans pilote.

À lire aussi  Intelligence artificielle pour la voix : ElevenLabs réussi une levée de fond de 80 millions de dollars

Cette avancée technologique démontre les capacités croissantes des algorithmes d’intelligence artificielle pour le combat aérien, ainsi que les possibilités de développement pour de nouveaux aéronefs sans pilote. Bien que la présence de l’homme dans la cabine de pilotage reste indispensable, l’interface homme-machine pour le combat aérien pourrait être grandement améliorée grâce à l’intelligence artificielle.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.