Il gagne 100 repas gratuits chez McDonald’s grâce à ChatGPT : l’astuce qui affole le web

Dans le monde de l’intelligence artificielle et des astuces numériques, un jeune entrepreneur britannique a fait des vagues en exploitant ChatGPT pour obtenir pas moins de 100 repas gratuits chez McDonald’s. Ce récit, qui flirte avec les limites de l’ingéniosité et de l’éthique, soulève des questions sur la sécurité des entreprises à l’ère du numérique et l’utilisation détournée des technologies.

Une faille exploitée avec créativité

L’exploit ingénieux d’un Britannique a captivé l’attention générale, illustrant une utilisation astucieuse mais contestable de ChatGPT. Propriétaire d’All Things Arbitrage et animateur d’un podcast sur YouTube, ce jeune “millionnaire” a dévoilé comment il a amassé 100 repas gratuits de chez McDonald’s. Sa méthode ? “Vol de reçus de commande” laissés négligemment par d’autres clients sur les tables du restaurant. Chacun de ces reçus renfermait un code unique, ouvrant les portes d’une enquête de satisfaction client en ligne, exploitée de manière peu orthodoxe.

L’astuce reposait sur la génération, via ChatGPT, de commentaires négatifs extrêmement détaillés pour chaque enquête remplie, clamant une insatisfaction profonde vis-à-vis de son expérience chez McDonald’s. En demandant à ChatGPT de concocter “une expérience horrible lors de la commande d’un sandwich”, l’entrepreneur a su jouer des mots pour émouvoir et convaincre, conduisant invariablement à l’obtention de coupons de réduction pour des repas offerts.

Cette démarche, répétée avec succès une centaine de fois de janvier à novembre 2023, a finalement rencontré un obstacle lorsque son restaurant local a reconnu ses manœuvres, mettant fin à sa série de repas gratuits.

À lire aussi  Crédit Impôt poêle à granulés 2023 : alternatives et aides disponibles

Les implications d’une astuce controversée

Ce récit ne manque pas d’ouvrir le débat sur l’impact de l’intelligence artificielle sur les affaires commerciales et éthiques contemporaines. Si l’anecdote peut prêter à sourire, elle soulève néanmoins de sérieuses questions quant à la facilité avec laquelle les outils d’IA peuvent être détournés pour tromper et manipuler. L’incident n’a pas seulement mis en lumière une vulnérabilité dans le système de feedback de McDonald’s, mais a aussi accentué les craintes quant à l’utilisation malveillante de technologies avancées comme ChatGPT pour des fins de fraude ou d’escroquerie.

Le cas présenté ici démontre comment l’IA, sans surveillance ni encadrement éthique adéquat, peut devenir un outil puissant dans les mains de ceux cherchant à abuser des failles systémiques. Au-delà de l’anecdote, cet événement interpelle sur la nécessité pour les entreprises de renforcer leurs mesures de sécurité et d’authentification des feedbacks clients, afin de se prémunir contre de telles manipulations.

À lire aussi  5 astuces infaillibles pour réduire le coût de votre mutuelle santé en 2024

Attention aux retombées : l’exploit du jeune britannique n’est pas sans conséquences. Au-delà de la perte financière directe pour McDonald’s, cet usage détourné de ChatGPT illustre comment l’IA peut influencer de manière imprévue la réputation et l’intégrité des entreprises. Cela invite également à une réflexion sur la responsabilité des créateurs et des utilisateurs d’IA dans la prévention de ces abus.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

Laisser un commentaire