Coinbase sur le point de délister toutes les cryptos sauf le bitcoin ? ce que cela signifie pour votre portefeuille

La SEC veut retirer toutes les cryptomonnaies sauf le Bitcoin de Coinbase

Selon le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis envisage de retirer toutes les cryptomonnaies de sa plateforme de à l'exception du . Cette révélation a été faite après une supposée demande de la SEC demandant la cessation du trading de toutes les cryptomonnaies, à l'exception du Bitcoin, sur Coinbase.

“Ils sont revenus vers nous et nous ont dit : “nous pensons que tout actif autre que le Bitcoin est une valeur mobilière”. Nous leur avons demandé comment ils arrivaient à cette conclusion, car ce n'est pas notre interprétation de la loi. Et ils nous ont répondu qu'ils n'allaient pas nous l'expliquer, que nous devions retirer de la liste tous les actifs autres que le Bitcoin.”

Cette action, si elle était réalisée, signifierait la fin potentielle de l'industrie des cryptomonnaies aux États-Unis selon Armstrong. Pour le moment, Coinbase a refusé cette demande et attend de voir ce que le tribunal décidera.

Une guerre anti-crypto contre Coinbase ?

Le conflit entre Coinbase et la SEC se fait de plus en plus intense. Selon Brian Armstrong, cette dernière aurait demandé l'élimination de près de 200 cryptomonnaies, affirmant qu'elles sont des « valeurs mobilières ». C'est dans ce contexte de guerre anti- que Coinbase se retrouve en plein combat pour sauver l'industrie cryptographique.

“Nous n'avions vraiment pas le choix à ce stade. Le retrait de la liste de tous les actifs autres que le Bitcoin, qui, soit dit en passant, n'est pas ce que dit la loi, aurait essentiellement signifié la fin de l'industrie des cryptomonnaies aux États-Unis. C'était en quelque sorte un choix facile ; allons au tribunal et découvrons ce que le tribunal dit.”

C'est ce qui incite Armstrong à refuser de se conformer à la demande de la SEC, pour tenter de clarifier la situation devant le tribunal.

SEC et cryptomonnaies : une relation tumultueuse

La SEC a déjà montré son intérêt pour la régulation des cryptomonnaies. Cette institution a même demandé récemment 109 millions de dollars au Congrès américain pour réguler ce qu'elle appelle le « Far West » des cryptomonnaies. La SEC est également en conflit avec Binance, accusé de permettre à des résidents américains d'utiliser ses services sans passer par Binance.US, sa filiale américaine.

Coinbase, seul contre tous ?

En dépit de la pression de la SEC, Coinbase a choisi de se battre, faisant valoir son droit à offrir une gamme variée de cryptomonnaies à ses utilisateurs. Le PDG de Coinbase reste ferme dans sa décision de refuser les directives de la SEC, considérant que le Bitcoin n'est pas le seul actif numérique valable sur le marché.

Les cryptomonnaies, des valeurs mobilières ?

Le débat sur la classification des cryptomonnaies en tant que valeurs mobilières n'est pas nouveau. La SEC considère depuis longtemps que certaines cryptomonnaies pourraient être considérées comme des valeurs mobilières, ce qui impliquerait une régulation beaucoup plus stricte.

Tags: Coinbase, Bitcoin, SEC, cryptomonnaies, blockchain, régulation, Binance, Brian Armstrong, MultiversX.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Vulcoin

Entrepreneur passionné de blockchain et de crypto-monnaies, avec un engouement particulier pour MultiversX qui, à mon sens, redéfinit les possibilités de l’écosystème. Fort d’une solide expérience dans le business en ligne, je considère l’intelligence artificielle comme un allié révolutionnaire. À travers mes articles, je partage mon expertise et mes insights sur l’intersection de ces technologies puissantes.