Des méduses comme engrais naturel : comment ces lycéens Corses ont inventé l’inimaginable

La nature offre souvent des solutions étonnantes et innovantes. En Corse, des élèves du lycée Fesch d’Ajaccio ont découvert comment les méduses, ces créatures marines redoutées, peuvent être transformées en engrais écologique pour les plantes. Voici comment une vieille pratique antique est devenue une startup moderne.

Des méduses aux propriétés étonnantes : une idée géniale pour le jardinage

Un véritable trésor pour l’agriculture

« Il fallait inventer quelque chose qui profite à l’environnement », a lancé Anne-Charlotte Carsalade d’Ornano, professeure de gestion au lycée Fesch. Au départ, les élèves ont envisagé de cuisiner les méduses, mais des obstacles légaux les ont guidés vers une piste différente. Un docteur en biologie leur a révélé qu’à l’Antiquité, les méduses étaient utilisées comme hydratant pour les pieds de vigne.

Les élèves ont ramassé des méduses échouées sur les plages et les ont transformées en fertilisant après séchage. « Le collagène des méduses procure une humidité particulièrement hydratante pour les végétaux », détaille Hugo Renard, un des élèves du lycée. Les résultats sont prometteurs, et la méthode a rapidement porté ses fruits.

À lire aussi  DualSun révolutionne l'énergie solaire avec un kit pliable de 420 Wc branchable sur prise électrique

Faire de cette invention un business : la naissance d’une start-up

Avec des effets de croissance sur les plantes environ 30 % plus rapide, l’invention a attiré l’attention. Les élèves ont remporté un concours national de l’innovation et ont même atteint la finale Euronext. Avec le soutien de leurs enseignants, ils ont créé une start-up nommée JellyEarth.

Nous allons ouvrir une boutique en ligne dans les prochaines semaines afin de commercialiser nos engrais, annonce Anne-Charlotte Carsalade d’Ornano. Nous allons continuer nos recherches, car ces animaux marins présentent un potentiel qui a déjà permis des avancées scientifiques notables.

Un impact écologique non négligeable

Cette innovation ne se limite pas à la croissance des plantes. En utilisant le collagène des méduses, cet engrais écologique permet également de réduire l’apport direct d’eau nécessaire pour les plantes. En commercialisant JellyEarth, ces jeunes entrepreneurs espèrent aider les maraîchers de la région à diminuer leur consommation d’eau.
Conclusion

À lire aussi  Aurore Bergé prend les rênes de la réforme du RSA et de la Solidarité à la source

Le projet JellyEarth montre comment une idée simple et écologique peut se transformer en une véritable entreprise. En tirant parti des propriétés naturelles des méduses, ces lycéens corses ont non seulement innové dans le domaine de l’agriculture, mais ont aussi apporté une solution durable pour l’environnement. Un exemple inspirant de la manière dont la nature et la technologie peuvent travailler main dans la main pour un avenir plus vert.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.