Nicole Ferroni donne un conseil surprenant à Emmanuel Macron pour éviter de demander un effort aux français en 2024

Nicole Ferroni, l’humoriste française, s’est exprimée ce jeudi 13 juillet, à propos de la politique d’Emmanuel Macron sur Twitter. Elle a saisi l’occasion pour épingler le gouvernement sur ses dépenses, en particulier concernant l’usage massif de cabinets de conseils privés. Elle recommande au président de mettre un terme à ces dépenses, qui, selon elle, pourrait être une solution pour éviter de demander un effort aux Français en 2024.

Un président sous pression

L’année 2023 n’a pas été de tout repos pour le président français. Entre réformes polémiques, scandales ministériels et émeutes, le chef de l’État a eu fort à faire. Dernièrement, il a même reçu un doigt coupé dans une lettre envoyée à l’Élysée, symbole du climat tendu qui règne en France. Désormais, les critiques viennent aussi de la scène artistique. Ce jeudi, c’est au tour de l’humoriste Nicole Ferroni de s’en prendre au président, lui reprochant son utilisation fréquente de cabinets de conseils.

À lire aussi  Augmentation de facture d'électricité : votre compteur Linky est peut-être le responsable

“Mon conseil”

L’humoriste a tenu à réagir à la déclaration récente de Gabriel Attal, le ministre délégué chargé des Comptes publics, qui avait demandé aux Français de faire un effort pour aider l’État à rembourser la dette. Ferroni, appuyant son propos sur un rapport de la Cour des comptes, a dénoncé le montant des dépenses de l’État dans des cabinets de conseils, estimé à 865 millions d’euros. Pour donner une idée de ce que cela représente, elle a comparé ce montant au budget de dix départements français dédié à la protection de l’enfance, un secteur qui peine déjà à obtenir les ressources nécessaires pour assurer la protection adéquate des enfants.

Un conseil ironique, mais réaliste ?

Pour conclure sa prise de parole, l’humoriste a lancé, non sans ironie, un conseil à Emmanuel Macron : “Arrêtez les cabinets de conseils!” Ce conseil, selon elle, aurait le mérite d’être à la fois gratuit et potentiellement efficace pour réduire les dépenses de l’État. Cela permettrait également, selon elle, d’éviter de demander un effort supplémentaire aux Français en 2024.

À lire aussi  Radar Thermique : l'excuse du covoiturage pour prendre l'argent des automobilistes ?

Dans un contexte où les Français sont de plus en plus inquiets pour leur avenir financier, les paroles de Nicole Ferroni font écho à un sentiment largement partagé. L’humoriste apporte ainsi un nouvel éclairage sur les dépenses de l’État et suggère une voie d’économie possible. Reste à voir si ses paroles trouveront un écho auprès du président.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.