Vers la fin de l’hégémonie du dollar ? Vos investissements sont peut-être menacés

La part du dollar américain dans les réserves internationales des banques centrales ne cesse de décliner au fil des années, en passant de 72 % à 58,4 % en 2022. La domination du dollar s'affaiblit également sur le marché mondial des changes mais reste encore forte, avec une contrepartie de 88% selon la Banque des règlements internationaux. Une tendance qui pourrait accélérer si les États-Unis continuent de mener des politiques fiscales négligentes.

Le dollar en baisse : un privilège exorbitant en péril ?

L'“exorbitant privilège” du dollar américain, tel qu'il a été caractérisé par l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing, a permis aux États-Unis de maintenir un déficit commercial important et de bénéficier d'une grande latitude pour poursuivre des politiques nationales et internationales à leur guise, explique Vikram Rai, économiste chez TD Economics. Cependant, ce privilège n'est pas sans risques pour les autres nations et pourrait pousser certaines à chercher des alternatives pour sécuriser leurs échanges internationaux.

  • Rôle accru du yuan chinois et de la monnaie numérique : certains observateurs prédisent que la Chine pourrait développer davantage l'utilisation de sa monnaie pour sécuriser ses propres échanges commerciaux et autres transactions financières
  • Émergence des monnaies numériques des banques centrales : l'arrivée de ces nouvelles devises pourrait permettre aux pays d'évoluer vers un système financier plus multipolaire et décentralisé, réduisant ainsi la domination du dollar
  • Possibles retombées négatives pour les États-Unis en cas de perte de leur “exorbitant privilège” : une chute brutale du rôle du dollar aurait des conséquences importantes sur l'économie américaine, avec une hausse des taux d'intérêt et une fuite des investissements vers d'autres régions.

Le poids du dollar dans les transactions internationales

Toutes les grandes économies utilisent une combinaison de monnaies pour le commerce international et les réserves monétaires. Toutefois, depuis 1988, une évolution frappante a été observée :

  • Au niveau des réserves internationales : la part du dollar a diminué de 72 % à 58,4 % en 2022, alors que celle de l'euro est passée de 18 % à 20 %.
  • Dans le marché des changes : la part du dollar a légèrement baissé, passant de 90 % à 88 %, mais reste toujours largement dominante.
  • Dans les transactions commerciales internationales : le dollar représente environ 54 % du total, en hausse par rapport à environ 50 % en 2000.

Vers un monde multipolaire ?

Certains observateurs ne prédisent pas un basculement soudain vers une seule monnaie alternative comme l'euro ou le yuan, mais plutôt un passage progressif vers un monde multipolaire où certaines devises auraient des hégémonies régionales, par exemple le dollar américain sur le continent américain, l'euro en Europe et dans certaines parties de l'Afrique, et le yuan et le yen en Asie. À cette configuration, Vikram Rai ajoute un nouvel arrivant qui pourrait accélérer le déclin du dollar : les monnaies numériques des banques centrales qui se développent dans le monde entier.

Les facteurs d'accélération potentiels du déclin du dollar :

  • Négligence fiscale persistante des États-Unis : Une étude de Bank of America Securities cite la négligence fiscale persistante des États-Unis comme principal facteur susceptible d'accélérer la chute du dollar. L'économiste Yanick Desnoyers souligne que les États-Unis devraient être en situation d'excédent, compte tenu du faible taux de chômage de 3,4 %.
  • Crise de confiance : Si le monde perçoit une crise de soutien, la détérioration du statut du dollar pourrait s'intensifier pour ensuite accélérer sa chute.

Même si le dollar américain perd progressivement du terrain en tant que monnaie internationale dominante, il reste encore largement utilisé dans les échanges commerciaux et financiers. Cependant, l'évolution vers un monde multipolaire et les choix politiques des États-Unis pourraient accélérer la baisse du dollar, et ce dernier pourrait perdre son “exorbitant privilège“. Les monnaies numériques des banques centrales ainsi qu'une distribution géographique plus équilibrée des devises pourraient redessiner le paysage financier mondial dans les années à venir.

🌟 Conseils pratiques : Augmentez votre pouvoir d'achat facilement !

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.