Peut-on faire un prêt après un rachat de crédits ? C’est possible si vous respectez ces conditions !

Dans une situation financière difficile ou pour simplifier la gestion de ses dettes, de nombreux particuliers ont recours au rachat de crédits. Cette opération permet de regrouper plusieurs dettes en une seule, avec un taux d’intérêt unique et des mensualités réduites. Mais qu’en est-il si l’on souhaite contracter un nouveau prêt après avoir réalisé un rachat de crédits ? Est-ce possible ? Quelles conditions doivent être remplies ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Rappel sur le rachat de crédits

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Le rachat de crédits, également appelé regroupement de crédits, consiste à rassembler plusieurs emprunts (crédits à la consommation, immobiliers, découverts bancaires) en un seul prêt. L’objectif est de bénéficier d’un taux d’intérêt unique et de diminuer les mensualités pour faciliter la gestion de son budget et éviter le surendettement.

Comment fonctionne le rachat de crédits ?

Pour mettre en place un rachat de crédits, il faut s’adresser à un organisme financier spécialisé qui va racheter l’ensemble des crédits du demandeur. Il établit ensuite un nouveau contrat de prêt, avec un taux d’intérêt unique et une durée de remboursement adaptée à la situation financière du demandeur.

Les conditions pour obtenir un prêt après un rachat de crédits

Après avoir réalisé un rachat de crédits, il est possible d’obtenir un nouveau prêt à condition de respecter certaines conditions. En effet, les organismes financiers étudient attentivement la situation financière du demandeur avant d’accorder un crédit.

Avoir une situation financière stable

Pour espérer contracter un prêt après un rachat de crédits, il est essentiel de disposer d’une situation financière stable et pérenne. Cela signifie que le demandeur doit avoir des revenus réguliers et suffisants pour assurer le remboursement de son nouveau prêt.

Respecter l’endettement maximum autorisé

Le taux d’endettement est un critère clé pour accorder un crédit. En général, il ne doit pas dépasser 33 % des revenus du ménage. Pour calculer votre endettement après un rachat de crédits, vous devez diviser le montant total de vos remboursements (y compris le nouveau prêt) par le montant de vos revenus. Si vous respectez ce seuil d’endettement, vous avez de bonnes chances d’obtenir un nouveau prêt.

À lire aussi  Si vous êtes propriétaire immobilier à Paris, ce courtier en rachat de crédits vous dit comment réduire de 60% vos mensualités

DossierComment réduire son taux d’endettement

Ne pas être fiché à la Banque de France

Les personnes ayant été fichées pour incidents de paiement à la Banque de France (FICP ou FCC) peuvent rencontrer des difficultés à obtenir un nouveau prêt. Toutefois, si vous avez procédé à un rachat de crédits, cela signifie que vous avez régularisé votre situation et que vous avez fait preuve de bonne foi. Dans ce cas, il est possible d’obtenir un crédit après une période probatoire et la levée du fichage.

Les types de prêts possibles après un rachat de crédits

Une fois les conditions précédentes remplies, différentes options s’offrent à vous pour contracter un nouveau prêt après un rachat de crédits :

  • Crédit immobilier : Un emprunteur ayant réalisé un rachat de crédits peut envisager d’acquérir un bien immobilier en souscrivant un crédit immobilier. Les taux actuellement bas favorisent cette démarche, mais il faudra veiller à respecter les conditions d’endettement et disposer d’un apport personnel.
  • Crédit à la consommation : Si vous souhaitez financer des dépenses courantes (achat d’une voiture, travaux, vacances), vous pouvez opter pour un crédit à la consommation. Là encore, le respect du taux d’endettement sera crucial pour obtenir l’accord de l’organisme financier.
  • Prêt personnel sans justificatif : Cette solution de financement permet d’emprunter sans avoir à fournir de justificatifs de dépenses. Toutefois, son coût peut être plus élevé et les montants accordés généralement moins importants que pour d’autres types de crédits.
À lire aussi  Pourquoi on me refuse un rachat de crédit ?

Les conseils pour optimiser vos chances d’obtenir un prêt après un rachat de crédits

Améliorer votre profil emprunteur

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est important de présenter un profil emprunteur rassurant pour les organismes financiers. Cela passe notamment par la stabilisation de votre situation professionnelle (CDI, ancienneté) et la gestion rigoureuse de vos finances.

Comparer les offres de crédit

N’hésitez pas à solliciter plusieurs organismes financiers pour comparer les offres de prêt et trouver celle qui correspond le mieux à votre situation. Vous pouvez également utiliser des comparateurs en ligne pour faciliter cette démarche.

Faire appel à un courtier

Un courtier en crédits peut vous accompagner dans votre recherche de financement après un rachat de crédits. Il dispose d’un réseau de partenaires bancaires et peut négocier pour vous les meilleures conditions de prêt.

Pour conclure, il est tout à fait possible d’obtenir un nouveau prêt après un rachat de crédits, sous réserve de respecter certaines conditions liées à votre situation financière et votre endettement. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour optimiser vos chances de réussite.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.