Montre Minase Horizon GEN DLC : avec seulement 25 exemplaires dans le monde, faut-il investir dans ce modèle ?

Dans un monde où l’exclusivité et le raffinement définissent le summum du luxe, la nouvelle montre Minase Horizon GEN DLC se distingue comme un joyau de technologie et d’élégance. Avec seulement 25 exemplaires disponibles à travers le globe, cette montre représente une fusion parfaite entre l’artisanat japonais traditionnel et l’innovation horlogère suisse.

L’essence de l’exclusivité

Minase, la maison horlogère japonaise indépendante, a récemment levé le voile sur sa dernière création : la Horizon GEN DLC. Ce modèle, au design inspiré par le caractère kanji “玄”, évoque les profondeurs mystérieuses et l’obscurité, se reflétant dans son esthétique sombre et captivante. Son boîtier de 38mm, revêtu d’un intense DLC noir et alternant finitions brillantes et satinées, renferme un cadran en acier traité par PVD, incarnant la sobriété et l’élégance.

Une prouesse mécanique

Au cœur de la Horizon GEN DLC bat un mouvement suisse d’une précision remarquable, basé sur les ébauches ETA 2892. Equipée de roulements MPS sans lubrification et du système régulateur ETACHRON, cette montre promet une performance inégalée avec une réserve de marche de 50 heures. Le rotor, orné du logo Minase sous forme de tête de foret, ajoute une touche d’authenticité et de raffinement. Les aiguilles, polies et remplies d’une matière luminescente, ainsi que l’affichage de la date à 3 heures, renforcent la fonctionnalité de cette pièce d’exception.

 

À lire aussi  Livret Épargne Populaire : vers une baisse inévitable du taux du LEP cet été ?

L’art de l’horlogerie selon Minase

Chaque montre Minase est un hommage à l’excellence japonaise, portant le label HiZ, synonyme d’exception et d’innovation. Les caractéristiques distinctives de ces montres, telles que la structure “case in case”, le polissage “Sallaz” rarement employé, et le principe de construction “MORE”, témoignent de l’engagement de Minase envers la qualité et la perfection.

Le traitement en DLC (Diamond-Like Carbon) confère à la montre une résistance accrue aux rayures et à l’usure, tandis que le polissage à la main Sallaz, ou sarazu, souligne le savoir-faire artisanal et la précision dans chaque détail. La montre se distingue également par son mouvement suisse de haute gamme, avec des finitions manuelles, des vis bleuies et des ponts aux biseaux polis diamant.

La Horizon GEN DLC, proposée à 4 700 CHF (environ 4 450 €), représente non seulement une opportunité d’investissement pour les collectionneurs, mais également une chance de posséder un morceau d’histoire horlogère, où l’exclusivité et la finesse artistique se rencontrent.

Cette montre n’est pas qu’un simple instrument de mesure du temps, mais une œuvre d’art, un trésor d’innovation et d’artisanat qui transcende l’ordinaire.

La question demeure : faut-il investir dans la Horizon GEN DLC de Minase ? La réponse réside dans l’appréciation de l’art, de la technologie et de l’exclusivité. Pour ceux qui cherchent à enrichir leur collection avec une pièce qui allie mystère, raffinement et excellence technique, la Horizon GEN DLC se présente comme une évidence.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.